Princesse Peache part en trip

Publié le par Mémoire de joueur

Princesse Peache part en trip
Princesse Peache part en trip

Bien ou bien ? Princesse Peach, Princesse bitch, ça n’a pas de prix tes trips sous acide et un beat jazz dans les oreilles ; héroïne de jeux vidéo sous côté, mise de côté, je comprends que tu cède aux sirènes de la drogue pour oublier comme tu étais conne de toujours te faire prendre, enlever, surprendre, kidnapper par un gros lézard pour attendre en vain la venue du plombier à une époque où la moustache en brosse n’était pas à la mode ; pauvre fille, pauvre petite fille tu as mal tournée, grandie trop chaste dans des châteaux aux pays des pixels et maintenant tu dérapes et tu pars dans les étoiles au septième ciel ou un peu moins en t’envoyant des champignons hallucinogènes. Personne ne doute que Super Mario Bros 2 est un trip psychédélique comme un voyage à Goa, j’en avais déjà l’intuition quand à 8 ans je te découvrais jouable avec ta robe rose et tes sauts vertigineux, tu ne sautais pas haut mais tu savais aller loin quand tu t’envoyais en l’air dans les warps zones dont à l’époque je me souviens ne pas savoir si elles faisaient vraiment parti du jeu où si elles étaient de vrais bugs. Et toi Princesse Peach, tu t’en souviens ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article