Ultime Peach, le gif de la vérité vraie ! et nue - la vérité bien entendu -

Suggérer un peu est parfois chose suffisante pour enflammer tout le reste, l'esprit et le fantasme qui sont toujours les mêmes, joueurs et joueuses et simples curieux et tous les autres aussi ; La princesse et la princesse, un duo, saphique, saphique ça mère comme disaient les jeunes rebelles dyslexiques d'un autre temps. C'est beau quand cela bouge, c'est beau aussi quand c'est discret, comme l'abandon d'une princesse à une autre, comme une manière de conjurer le rôle des héros de pixels qui passent leur temps à tuer les méchants et sauver les mondes mais délaissent leurs princesse de femme respective, Peach, Zelda, victimes des rôles masculins ; si elles aussi étaient actives elles auraient peut-être d'autres activités à faire mais bon là je sous-entend que le lesbianisme est le fruit de l'inactivité des femmes aux foyers alors que non, c'est de naissance, de choix, c'est un destin que l'on embrasse, enfin une destinée ... Quoi qu’il en soit ne sont-elles pas belles mes princesses lesbiennes ?

Retour à l'accueil