Les Regardeurs - un jeu de rôle en 250 mots

Publié le 29 Juin 2014

Vous appartenez à une caste discrète et puissante. Vous êtes un Regardeur, vous avez le pouvoir de capturer l’essence vitale d’un personnage ou d’une créature pour la transférer dans un tableau. Votre art est coûteux en temps, en le prenant, vous êtes capable de vider le réel de certaines choses pour les recomposer dans votre toile ; une fois dans l'œuvre les éléments interagissent, meurent et recommencent ainsi infiniment dans une boucle temporelle. Les puissants se disputent vos tableaux qui trônent dans des bâtisses luxueuses où ils offrent un divertissement sans fin.

Votre art peut servir la guerre. L’esquisse inflige des dommages, le tracé paralyse, mettre en couleur projette le sujet hors du plan de la réalité vers celui de votre toile, votre prison. On ne fait jamais attention au peintre, frêle silhouette dans un coin de la scène, mais si vous lui laissez le temps il peut vous capturer dans une saynète absurde, tragique ou comique. Alors regardez autour de vous si personne ne tient un fusain.

Observation: lire les pensées (dé dix)

Composition: créer illusion mentale (dé dix)

Esquisse: infliger dégâts (dé vingt)

Tracé: paralyser (dé douze fois dix)

Couleur: achever l’œuvre (trois dés six fois dix)

Entre parenthèse, le temps en minutes que le Regardeur peut investir dans chaque étapes. S'il est interrompu avant la fin du temps qu'il investi, l'action échoue. Le meneur fixe pour chaque étape une difficulté qu'il dévoile après que le joueur ai annoncé le temps qu'il investi.

J'ai aussi pensé à une version photographique ; des chevaliers avec à la place des épées des appareils à capter le réel

J'ai aussi pensé à une version photographique ; des chevaliers avec à la place des épées des appareils à capter le réel

Rédigé par Ceci est un blog

Repost 0
Commenter cet article

Mémoire de joueur 24/07/2015 02:06

C'est une idée que j'ai depuis longtemps, mais que je n'avais encore pas trouvé comment exprimer. Dans ce cadre ça fonctionne bien même s'il aurait fallu encore beaucoup penser et beaucoup de mots pour lui donner sa pleine mesure. Mais l'idée que le pinceau est une arme, que l'artiste est le personnage central et l'idée que l'art influe directement le monde ça m'a toujours parlé, mais je ne pense pas avoir été le premier à y penser, je crois que c'est même directement un scénario de Dr Who :)

Greg Armatory 23/07/2015 20:09

celui-là il est vraiment génial ! ça pourrait même être un roman, toute une série, le potentiel est énorme. Mais si j'ai bien compris l'esquisse et le trait s'effectuent sur la cible dans la réalité ? c'est à dire que le pinceau est une arme (enfin asscocié au peintre)

Mémoire de joueur 24/07/2015 02:06

C'est une idée que j'ai depuis longtemps, mais que je n'avais encore pas trouvé comment exprimer. Dans ce cadre ça fonctionne bien même s'il aurait fallu encore beaucoup penser et beaucoup de mots pour lui donner sa pleine mesure. Mais l'idée que le pinceau est une arme, que l'artiste est le personnage central et l'idée que l'art influe directement le monde ça m'a toujours parlé, mais je ne pense pas avoir été le premier à y penser, je crois que c'est même directement un scénario de Dr Who :)