Sous le couvert de nos pseudonymats ...

Publié le 17 Février 2015

Que serait internet sans ces jeux interlopes qu'offre la duplicité de nos personnalités pseudonymales ? Dans cette distance qu’il y a entre le soi et l’anonyme ce trouve une forme de liberté de construction et d’expression. C’est parce qu’internet offre une dimension interlope, un no man’s land mal balisé où l’être, le paraître et le soi s’effacent au profit d’avatars, que nous sommes devenus des générateurs de nos personnalités. Sans l’espace laissé vierge par la toile jamais nos avatars n’auraient été aussi réels que maintenant. Nous sommes ces êtres bâtards dont nous n’assumons pas toujours la paternité mais qui portent les étendards de nos identités.

Journal d’un joueur, d’un blogueur, d’un homme et de ses multiples avatars

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Citation, #internet, #Réflexions d'un joueur, #Réfléchir, #Retour dans le temps

Repost 0
Commenter cet article