Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire de joueur

Blog = Butin de vide-grenier + Critiques jeux vidéo & films

Mémoire de joueur

Vide-grenier & culture pop #7 : Dune & Lodoss

A peine avais-je eu le temps d’arriver sur le lieu de nos vacances que j’embarquais ma petite amie pour aller chiner dans un vide-grenier ; j’ai eu envie de lui dire qu’il n’y avait rien de tel pour découvrir une région mais je n’aurai pas assumé ce mensonge idiot, juste le plaisir de chiner hors de nos sentiers battus.

Retour dans le temps …

J'ai appris l'existence du cycle de Dune lorsque j'étais au collège, encore jeune adolescent timide. C'est à cet âge que l'on commence à s'émanciper de la culture familiale pour conquérir la sienne. C’est à cet âge que j’ai découverts le jeu de rôle et par son biais tout un pan de la culture de l'imaginaire. Il y avait dans ma jeune bande de d’amis rôlistes un garçon qui avait tout vu, tout lu et à qui cela conférait une forme de légitimité à guider les autres. C’était notre leader d’opinion et notre influenceur et j’avoue que je n'ai jamais cherché à savoir s'il avait réellement lu ces livres et vu ces films dont il nous parlait. C'est par lui que j'ai entendu parler de façon très élogieuse du cycle de Dune de Frank Herbert.

En bon petit soldat cherchant à s'intégrer en suivant les conseils de lecture du leader j'ai essayé de lire Dune mais le livre m'est tombé des mains bien avant la fin du premier tome. Je suis donc passé à côté de cette première rencontre avec l’œuvre culte. Quelques temps plus tard j'ai raté ma seconde rencontre avec Dune lorsque ce même ami m'a prêté le film en VHS. Je trouvais déjà le texte touffu, dense et baroque, mais le film, celui de 1984 réalisé par David Lynch, je l’ai trouvé carrément barré et presque inaccessible à l’adolescent dont la culture n'est pas encore forgée que j’étais. De ce premier visionnage je n'ai gardé que peux de souvenirs précis, des corps boursouflés, des discours sceptiques et un sentiment de malaise. Ce n'est que l'année dernière que j'ai réessayé de voir ce film et qu'il m'a enfin laissé un sentiment différent.

Pourtant la guerre des maisons Atréides et Harkonnen, le désert infini d’Arrakis peuplé de Fremens et des vers des sables géants, l’épice tout puissant j'en ai connaissance sans avoir lu les livres ni vu le film parce qu'au début des années 90 aussi j'ai découverts le jeu vidéo Dune II :  la bataille d'arrakis sur Megadrive. Il y avait toute l’essence de Dune dans ce jeu mêlant stratégie militaire et exploration. J’ai dévoré ce jeu. Je goûtais enfin à l’esprit du cycle.

Retour dans le présent d’un vide-grenier …

Même en vacances au bord de l'eau je ne manque pas une occasion de chiner. Sur un stand de bouquiniste je vois un coffret cartonné contenant trois ouvrages du cycle de Dune ; Dune, Le messie de Dune et Les enfants de Dune. Après une infime négociation je pars avec les trois livres et leur coffret carton fatigué, c'est-à-dire légèrement déchiré et usé pour 2€50. C’était l’occasion de me lancer une nouvelle fois à la conquête du cycle de Frank Herbert. J'été sur la plage, les pieds dans le sable de la plage, le soleil du mois d’août pouvait me faire songer à Arrakis et j'ai succombé rapidement à la prose baroque du roman. Il faut croire que je suis enfin prêt à conquérir cette œuvre.

Le petit souci c’est que je n’ai pas fait attention au moment de l’achat. En regardant le coffret, j’ai bien vu trois ouvrages et j’ai supposé qu’il y avait un livre pour chacun des trois épisodes du cycle de Dune. Je n’avais pas fait attention que Dune, le premier roman du cycle, avait été découpé en deux tomes dans cette édition et qu’il me manque le premier tome. Mais je suis sûr que je dois pouvoir le retrouver en vide-grenier, seul, sinon je pourrais toujours aller chiner sur internet cette moitié de premier tome pour compléter le coffret. Pour l’anecdote ce week-end j’ai cru que j’allais compléter mon coffret et mon cycle, mais la vendeuse n’avait que le tome 2 de Dune, celui que je possède déjà.

Lorsque nous faisons les vide-greniers avec ma petite amie je lui ai demandé de rappeler à l’ordre lorsque je suis tenté d’acheter des DVD parce que je n’ai pas besoin de DVD, j’en ai déjà trop que je n’ai pas regardé et surtout j’essaie de migrer vers le blu-ray. Alors quand je me suis arrêté devant trois DVD elle était prête à me tirer par la manche et me menacer de dieu sait quelle torture pour que je ne cède pas à la pulsion d’acheter n’importe quel film. Heureusement je lui ai aussi dit que je me réservais quelques exceptions, comme les coffrets des rares séries que j’ai envie de conserver ou de quelques animés que je voudrais partager. Et là je venais de m’arrêter devant les trois DVD Des chroniques de la guerre de Lodoss. C’est amusant, j’ai découverts la série à la même époque où je découvrais Dune, les jeux de rôle, mais aussi Akira et quelques temps après Ghost in the Shell, c'est-à-dire à la fin de la période du collège. Alors comme avec Dune j’ai une forte nostalgie pour cette série d’animation empreinte de mes premiers souvenirs de rôlistes.

Le vendeur faisait trois DVD pour 2 euros, je n’ai pas hésité. Et histoire de faire un mouvement de négociation j’ai attrapé une petite merdouille électronique en demandant au vendeur s’il acceptait d’ajouter cela à mes achats. Sûrement trop content de se débarrasser du jouet électronique en plastique il acceptait bien volontiers. Il s’agit d’un jouet de happy meal au Mc Donald’s, un jeu électronique archaïque siglé SEGA ; une sorte de sous Game & Watch promotionnel pour la firme aux mille burgers qui va prendre la poussière chez moi jusqu’à ce que je décide de le ranger dans la poubelle. Mais j’étais content de rentrer de ce vide-grenier avec mes petites trouvailles pleines de nostalgies et de seconde chance.

Pour moins de 5 euros j'étais un homme heureux.

Pour moins de 5 euros j'étais un homme heureux.

Vide-grenier & culture pop #7 : Dune & Lodoss

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

teujip 21/09/2016 17:08

Perso, j'ai beaucoup aimé Dune mais beaucoup moins le messie et les enfants...
Par contre, Lodoss, c'est de la très bonne came. Bien chiné!

Monsieur C 21/09/2016 18:37

Je viendrais faire la chronique de mes lectures, mais vu que je lis à la vitesse de la lenteur et en plus que j'ai une tonne d'article en retard ça risque de ne pas arriver en 2016 :p mais je le ferai

teujip 21/09/2016 17:37

Le mieux est de faire une opinion toi-même. Tu me diras ce que tu as en penses ;)

C'est clair que ça fait très longtemps que je n'ai pas vu Lodoss. J'en garde aussi un excellent souvenir. Mais il est bon de confronter la nostalgie à la réalité de temps en temps. Ya des trucs qui sont indémodables, et des trucs qui vivent mal le passage du temps. Espérons que Lodoss soit dans les premiers

Monsieur C 21/09/2016 17:12

Du coup pour le moment je suis dans la lecture de Dune est vraiment j'insulte le petit con inculte que j'étais parce que je trouve que c'est vraiment de la bonne lecture. J'avoue que je n'imaginais pas être déçu par les suites, bien que je connaisse l'adage sur les suites, du coup tu me mets un coup de doute ^^

Pour Lodoss par contre j'ai un tout petit peu peur de les regarder de nouveau de peur que ça ai vieilli parce que mon souvenir est épique.

En tout cas merci pour ton commentaire.

frontsiders 20/09/2016 17:59

bravo les gars

Monsieur C 20/09/2016 19:09

Merci, mais bravo de quoi ? Et pourquoi les gars ? Je suis solo