Compilation, accumulation ; drôle de jeu, drôle de monde, drôlement vite l’effet de collection contre celui de consommation et le sacro-saint équilibre de l’utopie entre le plaisir égotique et la culpabilité d’une supposée branche de la culture haute qui plie au risque de rompre sous le poids des jeux bien rangés dans ma bibliothèque en bois blanc parce qu’il est laqué ; un peu comme moi en fait.

Tu ne comprends rien ?

Et alors c’est mon blog à moi et j’y fais ma pétasse si je veux monsieur, si je veux aussi madame et si je veux mademoiselle parce que je suis réactionnaire et rétif aux changements.

Ici un article qui relate ma collecte de jeux PSP - un avant-poste de ma collection si je puis dire – le poste avancé d’une utopie d’un hypothétique full set des jeux en européen ( à ne quantifier que le jour où l’européen sera devenu une langue officielle)

Jusqu’à présent j’ai déjà quantifié dans ma liste de possession 126 jeux PSP. Je crois que ça commence à être chose sérieuse. Lorsque je me parle à la troisième personne j’en ai fini avec le jeune homme et je commence à me donner du monsieur. 126 jeux, un jour peut-être je ferai une liste, une série d’article bref quelque chose pour relater des prises attrapées et conservées dans le formol de ma PSP bleue. Mais je suis là pour parler de quatre nouvelles entrées.

Deux jeux achetés en boutique Cash et deux jeux achetés en vide-grenier même si en vérité il n’y en a qu’un. Mais j’y reviendrais bien assez tôt.

Sachez que je rédige cet article dans le but de pouvoir ranger les jeux à leurs places parce que tant qu’ils ne sont pas chroniquer ils traînent sur le bureau et j’ai envie de rangement.

Premier titre de ce quatuor en UMD c’est un action RPG ; c’est donc plutôt une bonne chose en terme de classe parce qu’il me semble que c’est un genre apprécié par les gens qui jouent aux jeux vidéo. Ce jeu de rôle et d’action c’est Ys The Ark of Napishtim développé par Falcom. Ce qu’il y a d’assez amusant c’est que ma conscience de la série Ys est à quasiment aussi ancienne que ma conscience des jeux vidéo. La série est née en 1987, elle a été porté sur environ toutes formes de machines ludiques et son nom circulait dans les magazines puis dans les bouches des discussions dès que j’ai commencé à m’intéresser aux jeux vidéo, c'est-à-dire dès que j’ai eu un NES. Du coup le nom m’est aussi familier qu’étranger parce que je connais son existence mais jusqu’à présent je n’ai jamais touché à un jeu de la licence Ys. J’ai trouvé le jeu pour 9 euros, complet, avec une belle jaquette extérieure / intérieur et sa notice en français et en couleur comme le jeu. Un achat qui m’a rendu heureux.

Second violon de ce quatuor en UMD mineur c’est un jeu que je pensais déjà avoir. Mais je viens de vérifier et j’avais seulement le premier épisode. Il s’agit de l’improbable Metal Gear Ac!d 2 de Konami. La série de Metal Gear Ac!d se joue comme un jeu de stratégie et d’infiltration au tour par tour à base de carte, une formule assez déroutante mais qui propose des jeux plutôt plaisant finalement même s’il peut être déstabilisant de tomber sur ce gameplay là en venant vers du Metal Gear. Pourquoi ai-je pris le jeu alors que je pensais déjà le posséder ? Pour une raison idiote, pour une raison stupide, pour une raison sublime et magnifique ; parce que le jeu est complet, boite, jaquette, notice et lunette 3D ! Je ne mens pas c’est écrit sur la boîte et j’ai vérifié à l’intérieur, oui les lunettes 3D étaient là. Je ne pouvais pas ne pas acheter le jeu ; je pensais seulement avoir déjà le jeu mais sans les dites lunettes, en fait j’avais le premier opus qui ne possède pas de fonctionnalité avec ce gadget. Le Solid Eye car tel est son nom n’est qu’un morceau de carton à plier, avec deux loupes en guise d’optique pour en rendu relief assez relatif mais la démarche et l’intention sont là, dès 2005. Et les lunettes malgré leurs dix ans d’âge semblent n’avoir jamais servie, ce qui se comprend vu la non ergonomie de la chose une fois la PSP glissé à l’intérieur. Avec cet achat je crois que j’ai complété la série des Metal Gear qui sont sortis sur PSP, avec les deux opus de Metal Gear Solid : portable ops, les deux opus de Metal Gear Ac!d et l’excellent Metal Gear Solid : Peace Walker.

Le troisième titre de ce quatuor pour UMD se joue en mode mineur. Il s’agit de Call of Duty Les chemins de la victoire. Les jeux de tir à la première personne sur PSP ce n’est pas l’idéal, jouer avec un seul stick et les boutons pour s’orienter sa réduit assez cruellement le gameplay. Mais le jeu est honnête, en français, avec cet esprit de seconde guerre mondiale que je n’avais plus connu depuis Medal of Honor sur Playstation, peut-être parce que je ne joue jamais aux FPS et encore moins au FPS à tendance historique. Le jeu est complet, en plutôt très bon état pour du vide-grenier et il ne m’a coûté que 2 euros.

Le quatrième jeu de ce quatuor en UMD mineur c’est un jeu chiné à 3 euros. Untold Legends la confrérie de l’épée est un jeu d’action, aventure, jeu de rôle à la troisième personne, avec des héros, des épées et des monstres, du très classique. Je pensais avoir fait une bonne affaire en achetant ce jeu à ce prix, j’avais vérifié la notice, l’état de la boite, tout était bien et lorsque j’ai voulu tester le jeu j’ai été surpris de me retrouver confronté à Street Dancers, le film. Je possède donc une boite complète de Untold Legend la confrérie de l’épée et un UMD de Street Dancers en lose, mais bon c’est la joie des vide-greniers.

Avec ces retours le curseur des jeux que je possède sur PSP monte à 129 titres et franchement j’en suis assez fier.

Je crois que je commence à trouver mon style avec mes photos d'illustration
Je crois que je commence à trouver mon style avec mes photos d'illustration
Je crois que je commence à trouver mon style avec mes photos d'illustration

Je crois que je commence à trouver mon style avec mes photos d'illustration

Voilà ce qui me semble être le full set Metal Gear Solid sur PSP
Voilà ce qui me semble être le full set Metal Gear Solid sur PSP

Voilà ce qui me semble être le full set Metal Gear Solid sur PSP

Retour à l'accueil