Depuis mes débuts en tant que joueur pour moi le jeu vidéo c’est le jeu sur console. C’est arbitraire et subjectif, c’est même un contre sens historique et un préjugé lamentable mais que voulez-vous ? J’ai grandi et je me suis construis ainsi, avec des consoles branchées à la télévision du salon et le jeu vidéo ce n’était que ça. Bien sûr je savais que le jeu sur ordinateur existait, j’étais peut-être obtus mais pas au moins d’en devenir un négationniste vidéoludique, et donc le jeu sur ordinateur est un grand vide de ma culture générale. Toujours maintenant à l’ère de Steam je reste allergique aux jeux vidéo sur ordinateur.

Bref, en parcourant les vide-greniers avec de plus en plus d’assiduité et de plaisir j’ai forcément affiné ma curiosité et ouvert ma sensibilité à différents objets culturels. Et à force d’en croiser j’ai senti monter en moi un élan de tendresse pour ces jeux si longtemps dénigrés par mes soins ostracistes. Ne pensez pas que je vais changer et subitement me mettre à lancer des jeux via mon PC pour y jouer avec le duo magique clavier souris même si l’on me dit que ce sont les meilleurs périphériques pour profiter de certains genres. Par contre je me suis mis à acheter des jeux PC en essayant principalement de cibler les jeux Big Box parce que ces grosses boites cartonnées sont devenus de beaux objets de curiosité.  Souvent les boîtes sont restées en très bon état, ce qui me laisse à penser que si les jeux consoles étaient avant tout destinés aux enfants rarement soigneux de leurs jeux et jouet, les jeux PC semble avoir avant tout cibler les adultes plus soigneux de leurs achats.

Afin de contredire les lieux communs que je viens d’évoquer je vais commencer par vous parler de deux jeux que j’ai acheté et qui sont malheureusement incomplets, voir très incomplets. Mais ce sont les deux premiers achats de jeux PC que j’ai fais en vide-grenier et il fallait bien que je fasse mes mauvaises expériences avant de réussir mes achats.

J’ai commencé par croiser Gabriel Knight 3 que j’ai payé 1 euro. La première fois que j’ai entendu parler de cette saga c’est au travers des mots d’un blogueuse dont j’appréciais beaucoup les goûts et la plume – Margoth si tu passes par là ;) – et qui appréciait vraiment cette saga. Du coup lorsque j’ai repéré le boîtier de Gabriel Knight 3 ça m’a parlé et je l’ai acheté plutôt séduit par le visuel de la jaquette. C’est en rentrant chez moi que j’ai réalisé que le jeu était incomplet, déjà il manque la big box qui devait être belle puisqu’elle reprend le visuel de la jaquette, mais il manque aussi deux des quatre disques. Bref, c’est une version très incomplète mais que je trouve jolie comme objet.

Le second jeu PC que j’ai trouvé c’est Dungeon Siege II en Deluxe Edition. En tombant sur ce jeu dans un vide-grenier  la première chose qui m’a frappée c’est l’état plutôt usé, voir très usé de l’objet. Je le prends en main, je l’ouvre, je vois qu’il y a la carte sur un petit poster, et je découvre qu’il y a beaucoup de CD, je vois qu’il y a les CD de l’extension Broken World ainsi que le CD Bonus. Du coup je ne remarque pas que parmi tous ces disques il manque le disque 1. C’est con parce que je n’étais pas loin d’avoir le jeu usé mais complet. Pour me réconforter sans savoir que le jeu était incomplet je l’avais négocié vu son état à 50 centimes.

C’est au travers de ces premiers achats que j’ai essayé les plâtres d’achats de jeux PC. Les trois prochain jeux sont enfin complets est en plutôt très bon état. J’ai pu les avoir pour 5 euros les trois ce qui me paraît être encore un bon prix. Celui qui m’a attiré en premier c’est Myst III Exile. J’ai dis que je n’ai jamais joué sur PC, c’est donc que j’ai découverts Myst sur console ce qui doit en faire hurler certains et en plus j’ai découverts Myst à l’envers, c'est-à-dire que j’ai découverts d’avoir Riven et ayant terminé ce titre qui est un de mes jeu culte, je suis allé vers Myst. Un jour je prendrais vraiment le temps d’écrire sur Riven parce que ce jeu m’a marqué, subjugué, frappé, fasciné, et que toujours aujourd’hui j’en suis amoureux. Ainsi en voyant Myst III Exile j’ai forcément pensé à Riven dont il est la suite ce qui m’a poussé à l’achat. Et comme le vendeur avait d’autres jeux, j’ai pris Faust les sept jeux de l’âme ainsi que Dracula (Résurrection) ; deux jeux d’aventure qui me font dire que le vendeur avait plutôt le goût de l’énigme et des jeux pointer et cliquer. Mais je ne suis pas là pour parler jeu, finalement je suis là pour parler boîte et pour écrire un article qui me permet de sortir ces jeux de la pile des jeux à chroniquer pour les ranger là où je pourrais les admirer de temps en temps en me rappelant d’une part que je dois faire attention lorsque j’achète les jeux PC à ce que tous les CD se soient donnés rendez-vous dans la boîte et d’autre part qu’à une certaine époque les éditeurs de jeux vidéo qui aujourd’hui misent sur le dématérialisé et les notices minces comme des mannequins anorexiques ont connus une époque généreuse et tactile. Avec ces grosses boîtes de jeu PC le plaisir est dans les mains et dans le regard.

Et j'ai toujours du mal à savoir comment photographier les jeux que je chine mais ça vous devez en avoir l'habitude
Et j'ai toujours du mal à savoir comment photographier les jeux que je chine mais ça vous devez en avoir l'habitude
Et j'ai toujours du mal à savoir comment photographier les jeux que je chine mais ça vous devez en avoir l'habitude

Et j'ai toujours du mal à savoir comment photographier les jeux que je chine mais ça vous devez en avoir l'habitude

Retour à l'accueil