Je trouve l'affiche de Lazarus Effect vraiment jolie
Je trouve l'affiche de Lazarus Effect vraiment jolie

Je trouve l'affiche de Lazarus Effect vraiment jolie

Si j'ai acheté Lazarus Effect c'est avant tout pour Olivia Wilde. Je suis fou d’elle et de son regard tranchant comme une lame de katana depuis que je l'ai découverte dans le rôle de Remy Hadley (Rémy comme mon prénom, comme par hasard ... moi j’y vois un signe, une prédestination…) alias numéro 13 dans la seule série que j’ai adulée, à savoir Dr House. Cette série m'a marqué, en profondeur, et j'ai développé pour ses acteurs un intérêt particulier. En essayant de leur être fidèle dans les rôles qu'ils ont tenus hors de Dr House j'ai l'impression de démontrer ma passion pour Dr House. Oui je sais c'est con, mais les fans le sont, cons, comme la plupart des supporters.

 

Tout ça pour dire que je n’avais pas d’attentes particulières vis-à-vis de Lazarus Effect à partir du moment où Olivia Wilde apparaissait à l’écran, ce qui tombe bien parce qu'elle tient le rôle principal de ce film de seconde zone. Clairement le film n’est pas ouf, mais il n’est pas mauvais non plus, il navigue entre deux eaux troubles. Si l’on met Olivia Wilde de côté vu que j’ai noyé mon objectivité dans le bleu de ses yeux, ce qui m’a agréablement surpris dans Lazarus Effect c’est la qualité du casting où l’on trouve des acteurs que je trouve particulièrement charismatiques. Même si leurs rôles ne sont pas de grands rôles, ils donnent de l'épaisseur au plaisir de regarder ce film. On retrouve Donald Glover, le Lando Calrissian du dernier Solo, que je trouve magnétique, Evan Peter que l’on a pu voir en Vif-Argent chez Marvel avec son air de faux naïf que j'ai beaucoup ou encore Sarah Bolger une actrice que j'ai découverte lorsqu'elle jouait Aurore dans Once Upon a Time une série où le rôle de Emma Swan est interprété par Jennifer Morrison alias Docteur Cameron dans Dr House ... Je trouve que Sarah Bolger fait passer beaucoup de charme aux travers dans ses émotions et du coup elle incarne un contrepoint intéressant au personnage joué par Olivia Wilde qui campe un personnage froid à la beauté livide.

 

La base théorique du scénario autour d’une équipe de scientifique qui travaille sur sérum pouvant faire revenir les gens du coma ou de la mort imminente afin de donner aux médecins plus de temps pour les sauver est intéressant. Cela soulève quelques des questions éthiques et religieuses stimulantes malheureusement l’écriture du film est faible et elle profite mal de ce terreau riche en nuance. Au lieu de ça le scénario louvoie un peu comme un poulet sans tête. Le film est court, 1h23, et pourtant avec ses hésitations il peine à se mettre en route, pire il donne l’impression de ne pas savoir dans quelle direction aller. Le film ouvre des portes qu’il semble oublier par manque de cohérence, de temps ou de moyens. En même temps ce flou narratif dont je n'arrive pas à savoir s'il est volontaire ou accidentel ménage quelques bonnes ambiances qui peuvent leurrer le spectateur pour le surprendre ensuite. Et une fois qu'il est lancé le film assure une narration prévisible ce qui est classique dans ce cinéma de genre. Par contre si je trouve les acteurs sont tops, les décors sont quand à eux sans intérêt. Le film se joue dans un laboratoire sans âme au design un peu cheap qui n’apporte rien à l’ambiance ou à la mise en scène.

 

Néanmoins Lazarus Effect contient quelques scènes séduisantes par leur visuel ou l’ambiance qu'elle pose. Le film arrive même à faire ressentir des petits moments d’effroi et c'est plutôt agréable. Mais l'intérêt premier de Lazarus Effect ça reste malgré tout de regarder Olivia Wilde incarner une figure du mal froide et sans cœur. Globalement j’ai passé un bon moment mais le film ne va pas me hanter, c’est un divertissement sympathique surtout si l’on est sous le charme d’Olivia Wilde mais qui peut se regarder aussi pour les autres rôles ou pour le tiers du film où l'ambiance palpite vraiment sous la peau des vivants qu'ils soient ou non-revenus de la mort comme Lazare de Béthanie.

J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect
J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect

J'ai peut-être un peu orienté les photos autour d'Olivia Wilde ... En même temps elle est l'intérêt de ce Lazarus Effect

Retour à l'accueil