Allégorie de la princesse et de la putain

Publié le 5 Octobre 2012

C'est beau internet, on se casse la tête et parfois le cul a écrire des articles sur les jeux vidéo, à donner de sa personne, de son esprit, de son temps et de ce que l'on voudrait prendre pour son savoir faire mais qui est juste sa passion pour proposer un blog bien branlé qui évite les redondance avec ses amis mais néanmoins concurrents, on trousse de son mieux un petit design sympa, on se montre fidèle et langoureusement on publie nos articles dans le seul et l'unique but de partager ce que nos esprits pensent être des perles nacrées de réflexion matinée de passion ; avec la modestie et l'honnêteté de nos moyens on caresse une mise en page, on illustre, on architecture dans le secret espoir d'être lu, vu, aimé, compris, partagé, commenté et référence ; on se dit alors que le monde du jeu vidéo tournera doucement la tête et dans un mouvement qui se passera au ralentit et que comme dans les films il nous fera un clin d'œil à nous, rien qu’à nous. Avec ses cils de pixels il mettra notre cœur 2.0 en émoi et les trompettes de Google chanteront alors notre renommée et nous, nous seront alors heureux.

 

C'est plus ou moins ce que je me disais avant de créer ce blog. Je ne misais pas beaucoup mais quand même un peu sur Google pour diriger un peu du flux de ses requêtes vers le fruit de mes entrailles - oui c’est vrai cette tournure peut sous entendre que mon blog c’est ma merde, mais ça sous entend aussi que ça peut être mon cœur, mon estomac ou mes poumons quand même voir aussi ma cervelle - ce qui m’aurait permit de ponctionner quelques visiteurs de plus chaque jour parce que ma confiance aveugle me disait que si un internaute venait sur mon blog une fois il y reviendrai nécessairement ensuite parce que mon blog est awesome. C’était sans compter l’incongruité frisant le poétique des requêtes qui conduisent ici. Comment fidéliser un internaute qui vient ici parce qu’il cherche Peach nue - à noter que durant le mois écoulé Peach nue arrive juste devant Scarlett Johansson nue, bien sûr si on additionne les Scarlett Johansson nue avec les nude, les nu et bien sûr les naked alors les Scarlett Johannson sont plus nombreuses que les Peach nue, les Peach Sexe, les sexy et les nudes -? En même temps c’est vrai qu’il ya sur le blog quelques illustrations sexy de la non-héroïne de Nintendo. Oui vous avez raison c’est un peu racoleur mais il fallait bien amorcer la pompe à visiteur au départ. C’est juste que je pensais que cette tendance finirai par changer parce qu’à priori mon blog ne fait pas que parler de la vie sexuée et sexuelle de la princesse Peach même s’il circule des illustrations que la morale, la bienséance et même sûrement la législation m’empêche de partager ici. Si au rang des requêtes sexuées sur Peach Peach nue arrive en tête j’avoue quand même avoir un faible pour « photos de Peach nue dans mario » parce que la requête est plutôt longue et construite ce qui suppose que les internautes que l’on écrite on eu le temps de prendre conscience de ce qu’ils étaient entrain de faire et qu’ils sont allés au bout de leur pensée.

 

Mais eu lieu de jouer les mijaurées je devrais plutôt me réjouir de ce particularisme, bien sûr j’aurai aimé que l’on vienne et que l’on revienne sur mon blog pour son contenu éditorial, pour la qualité de ma plume, pire encore pour la qualité de ma pensée mais si on y revient pour un mater Peach après tout pourquoi pas. Ça reste une requête qui concerne les jeux vidéo donc dans le lot y’a bien quelques gamer qui seront venus pour le cul et qui resterons pour le reste. Parce que le reste Google il s’en fout un peu, à part quelques recherches autour de Saint Row the Third - dans lequel on peut jouer avec un godemiché géant ce qui confirme la lubricité de mes visiteurs, enfin géant c’est ce qu’il parait parce que moi je le trouve tout à fait normal en dimension - Google s’en fout de ce que j’écris. Allez j’arrête de me plaindre, je retourne à ma prose et je vous laisse avec une allégorie de la princesse endormie qui préfigure une nouvelle catégorie à venir sur le blog

 

PS ceux qui diront des choses auront sûrement raison

 

peach-so-sex-endormie-comme-une-princesse.jpg

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Princess Peach is so sexy

Repost 0
Commenter cet article

Dazell Kiln 10/10/2012 09:29


Tu m'étonnes...

Dazell Kiln 09/10/2012 16:24


Tout simplement grâce à un #RT sur Twitter. je suis du coup devenu l'un de tes followers.

Mémoire de joueur 09/10/2012 20:32



elle est bien foutue la machine à communiquer, je la remercie



Dazell Kiln 05/10/2012 22:56


Effectivement, les recherches Google pouvant amener les utilisateurs à arriver sur mon site me suprend parfois. En tout cas, très belle plume. Bravo !

Mémoire de joueur 06/10/2012 00:10



Merci Dazell, dis moi si ce n'est pas indiscret qu'est ce qui t'a permi d'arrivé ici par exemple ?



Trulsrohk 05/10/2012 19:22


C'est vrai que l'impact de certains articles à première vue assez anecdotiques se revèle etre un happeau à visiteur assez inattendu souvent meme au détriment des articles les plus interessanst.
Je m'en rend compte moi aussi en consultant les stats de mon blog. C'est frustrant en quelque sorte mais c'est aussi un filon à exploiter dans le but de gagner toujours plus de visiteurs et comme
tu le dis certains reviennent ensuite pour le contenu, c'est déja ça de pris.

Mémoire de joueur 06/10/2012 00:09



J'avoue que je ne suis pas le roi du référencement ce qui explique sûrement que je n'ai qu'un contrôle très relatif pour ne pas dire totalement aucun contrôle sur qui vient et pourquoi ils
viennent donc oui je pense que le mieux ou le moins pire c'est d'encourager à ce qui ressemble à une sorte de référencement naturel. Et puis soyons objectifs ; il y a naturellement plus de mecs
et peut être de femmes qui vont taper dans Google un requête à caractère érotico-pornographique genre Peach Sexe que de mecs qui vont chercher : analyse critique intelligente et judicieuse de
Alice retour au pays de la folie. Bon d'accord je rêve un peu ;)