Voilà plus d'un mois que je n'ai pas réellement bloguer et pour cause  j'étais en voyage, oui oui je suis parti durant un mois traverser la Russie et la Mongolie et même un petit peu la Chine ; un long voyage à bord du transsibérien train mythique qui comme sont nom l'indique traverse la Sibérie. Je me suis donc tenu éloigné de mon blog et du petit monde des jeux vidéo. Oui cette année j'ai voyagé léger - enfin c'est une façon de parler puisque mon sac à dos faisait quand même 20 Kg, d'ailleurs maintenant je comprends mieux ce que ressent un personnage de RPG qui se trimbale éternellement avec lui un inventaire immense dans un sac qui doit bien peser 20 Kg, les héros de RPG devraient suer comme des cochons s'ils étaient humains voir même seulement vaguement humanoïdes - je veux dire sans console de jeu portable, les mains dans les poches ou presque et l'oeil partout sur ce monde qui se dérouler sous mes yeux.

J'ai été séduit par la grandeur de la Russie, l'immensité de ses villes, de ses espaces, de ses campagnes et cette aura de communisme décadent qui reste prégnante partout. J'ai été plus que séduit par la beauté des femmes russes qui plantent leurs yeux bleus dans les votre à tous les coins de rues et qui emportent avec elle votre coeur vous laissant là avec le désir palpitant. J'ai parcouru les plaines Mongole à cheval sous un ciel bleu, dormi dans des yourtes et traversé le désert de Gobi, j'ai fini en Chine écrasé par la démesure de Pékin et émerveillé par la grande Muraille de Chine qui trace une ligne infinie qui déchire la brume. Oui j'étais loin et il est un peu difficile de revenir. A noter qu'à part dans quelques souterrains du métro russe je n'ai vu nul part de boutique de jeux vidéo, il faut dire que je ne les ai pas cherché non plus. 

Alors il est vrai que de temps en temps nous cherchions une connexion Wi Fi pour mettre en ligne photos, textes et podcast de voyage mais à aucun moment je n'ai eu envie de consulter le blog - celui là - ni même les blogs amis ou les sites d'informations de jeux vidéo. Je suis donc vierge de tous ce qui a pu se passer en Aout ... la bonne blague, j'ai regardé vos blogs - merci à Game Select de m'avoir fait ma remise à niveau - à vous ceux qui ne voyageaient pas en Août et il me semble bien que ce mois a été bien merdique niveau sortie - mais ça on le savait déjà à l'avance - et niveau actu aussi. A croire que je ne suis pas le seul à prendre des vacances, le monde des jeux vidéo aussi. Ce mois d'Aout semble avoir été tellement mort que tout le monde s'émerveille devant Deus Ex qui me semble être quand même bourré de défaut ce qui est décevant de la part d'un gros éditeur comme Square. Mais peut être que tous les univers prometteurs accouchent toujours de jeux qui déçoivent parce qu'on les a trop idéalisé.

Me voilà donc de retour avec des souvenirs pleins la tête bien sûr, les mollets plus musclés que jamais et l'envie de repartir en voyage dès que possible. Mais je reviens aussi avec une nouvelle envie de bloguer, j'ai vraiment envie que ce blog prenne son envole, envie d'écrire des articles intéressants, différents de ce que l'on peut trouver chez mes amis et camarades blogueurs, j'ai envie que les quelques visiteurs qui viennent sur mon blog quand ils prennent la peine de lire un article se disent "ben voilà ça c'était intéressant / amusant / pertinent et impertinent / différent - rayez les mentions inutiles - et si je fais des critiques de jeux j'ai envie que le lecteur ce dise "bordel il me faut absolument ce jeu !" ou alors "oh mon dieu la prochaine fois que je tombe sur un vendeur qui cherche à me fourguer cette merde je lui pète les dents de devant avant de partir en courant".

Vous voyez je suis plein d'ambition, milles articles par jour, des partenariats avec tous le monde, des concours à la pelle et une pluie de visiteurs, non pas une pluie mais un déluge de visiteurs tous les jours. Et bien sûr tout ça en suivant l'actualité, en la soulignant et en l'éclairant de mon esprit lumineux. Vous pouvez le constater les voyages forge la jeunesse - enfin ce qui m'en reste - mais les voyages aussi forge l'ambition et un peu la prétention parce que bon sans envie d'y croire on ne fait plus rien. Mes amis, mes lecteurs, mes anonymes visiteurs je vous le dis : je suis de retour !

 

64825_med.jpg

Retour à l'accueil