Ceci n'est pas un article

Publié le 17 Janvier 2013

Je m'étais promis d'écrire plus souvent plus d'articles et d'être plus régulier. Mais bon, comme chaque année les bonnes résolutions ne sont rien que des belles paroles éructées un soir où euphorique et un peu alcoolisé on se ment à soi même. Mais les bonnes résolutions finissent toujours par devenir de vieux souvenir et des paroles mortes ; la bonne résolution est une langue morte que l'on n'utilise qu'une seule fois par an. Mais bon je suis un blogueur et la fameuse litanie du mec qui pleure sur sa propre incapacité à écrire fait partie de mon ADN numérique. En même temps je joue à cela, mais j'ai au moins deux articles sous le coude, des articles déjà rédigés à qui il ne manque plus une relecture, un décalaminage et une réécriture pour que ces articles soient parfais ou géniaux. Il y a un article sur Tron Evolution qui m'est tombé dessus presque par hasard et sur lequel je trouve à écrire & dire beaucoup de chose alors que le jeu en plus même et plutôt succin et puis il y a surtout cet article sur les jeux cultes qui a déjà été malencontreusement publié deux ou trois fois par erreur sur ces pages et qui attends d'être complet et à point pour être servi à vous mes lecteurs.

Mais mon principal regret et mon principal retard, c'est la chronique des jeux PSP que je voulais lancer en 2013. Je voulais faire une chronique par semaine, quelques mots sur un jeu, pas tout à fait un test, pas tout à fait une critique, mais des impressions et un acte de résistance pour faire survivre la PSP dans la mémoire surchargée des joueurs. Je vais donc essayer de pondre trois chroniques PSP d'ici la fin de la semaine pour amorcer la pompe à encre et pouvoir m'assurer une satisfaction future à la fin de l'année. Bon, je vous fais la promesse de nouveaux articles dans la nuit et plus sûrement demain. Et cela même si je ne passe pas beaucoup de temps à jouer ces derniers temps ; peut-être parce que NBA 2K13 phagocyte le principal de mon temps de jeu.

Le meilleur moyen de fini un article qui ne dit rien sans donner l’impression de ne rien dire, c’est de finir avec une illustration arty sexy chic & choc d’une Atari girl à qui je donnerai bien volontiers le droit de m’envahir.

 

atari-girl-sexe.jpg

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #la vie du blog

Repost 0
Commenter cet article