The 3rd birthday c'est du Parasite Eve sur de la PSP et en toute logique ça sent bon le jeu vidéo. Une héroïne plus que sexy qui dézingue de l'abomination avec un arsenal plus que fourni c'est sur le papier une promesse d’éclate vidéo ludique. Et la cinématique d'introduction vous mette une bonne grosse claque ; la PSP se sort les tripes et offre une entrée en matière vraiment classieuse et on commence à se dire que l'on tient vraiment un grand jeu. En plus le jeu est bourré de qualité, un gameplay à base d'overdirve - le pouvoir qui permet à Aya Brea de s'incarner à volonté dans le corps de ses allier et dans celui de ces ennemis pour les faire exploser ; d'ailleurs une femme à la sensualité exacerbée par des tenues érotique et fragiles qui partent en lambeau à la moindre occasion qui pénètre des hommes pour prendre le pouvoir sur eux, si ce jeu n'est pas un pamphlet de propagande pour uen sexualité féministe je ne m'y connais ; fin de la digression - est plutôt intéressant et rend ce TPS assez nerveux. Oui Parasite Eve survival horror à l'origine à accouché d'un TPS mais ça n'a rien d'étonnant qu'un monstre sacré accouche d'un hybride monstrueux.

 

Mais bon pour être franc The 3rd birthday m'a vraiment déçu. C'est un jeu plein de qualité c'est indéniable et pourtant malgré cela le jeu est décevant. Peut être à cause d’un level design trop basique avec des couloirs, des escaliers, une salle, des couloirs et encore une salle, etc. Un level design aussi grossier qu'ennuyeux. En plus la caméra n'est pas toujours idéale et cela même malgré le lock des ennemis, il n'est pas rare après un overdrive d'être totalement perdu au coeur de l'action. Mais le vrai fond du problème c'est que le jeu manque d'âme, à cette image les monstres n'ont aucun charisme. On peut le dire les monstres sont pathétiques tellement ils ne sont pas particulièrement repoussant. Je ne vous dis pas que vous allez courir vers eux pour les embrasser mais bon si le jeu vous fait sursauter c'est parce que votre PSP aura un faux contact et vous aura électrocuté.

 

AyaBrea11.jpgthe-3rd-birthday-playstation-portable-psp-005.jpg

 

The 3rd birthday est une coquille vide, une mécanique de jeu rodé mais sans âme. C'est à l'image du marketing du jeu, une édition collector sans réel contenu. Le jeu qui se joue sans plaisir, c'est con on avance mais on s'en fout on n'a pas peur, on n'est pas excitée, bref on s'ennui, l'action est d'une monotonie désespérante et la seule chose qui puisse tenir le gamer en haleine c'est Aya Brea parce que Aya Brea est Aya Brea. C'est une relique pleine de nostalgie et d'un érotique surpuissant qui est la seule survivante de ce qui faisait l'intérêt de la série Parasite Eve. A mon avis pas un hasard si Square Enix a tout miser sur le visuel de Aya Brea ; Aya Brea en couverture, Aya Brea et son jeans déchiré, Aya Brea nue sous la douche, Aya Brea se change, Aya Brea dans une édition collector - qui n'en est pas une puisque c'est la seule édition disponible -. Il n'y en a que pour Aya Brea et rien pour le jeu qui n'est qu'un prétexte à faire défiler la belle blonde sous les yeux des joueurs en espérant que ces formes dénudées cacheront la misère ludique du jeu.

 

C'est curieux qu'un jeu avec un gameplay intéressant, un univers post apocalyptique plaisant et une héroïne sexy soit un jeu d'un ennui sans nom. C'est à mon sens la mort de Parasite Eve ; la saga maudite ne devrait pas se remettre de ce jeu vitrine qui ne vous amusera dix minutes mais qui ne vous poussera pas à rallumer votre PSP dans la nuit pour finir le jeu. Je vous le dis The 3rd birthday est sur-noté, surévalué, sur-jugé et je suis sûr qu'il vous tombera des mains rapidement si vous vous y collé. Jouer sur les bas instincts des joueurs à priori ça fonctionne mais si vous êtes autre chose qu’un voyeur je suis sûr que vous allez vous ennuyer avec The 3rd birthday

 

third-birthday-shower.jpg

Petit coquins si vous voulez voir Aya nue sous la douche en plus grand cliquez sur l'image

Retour à l'accueil