Voilà un article dont tout le sens est dans le titre, enfin principalement la question que je me pose : faut-il croire aux démos de jeux vidéo ? Ou pour me paraphraser moi même dans quelles mesures pouvons nous baser notre jugement sur une démo pour juger, jauger et apprécier un jeu à venir ? La démo de jeu vidéo est-elle ce que la bande annonce est au film de cinéma, c'est à dire un argument de promotion sans foi ni loi capable par la maitrise des effets de montage de donner envie de voir un film qui ne mérite pas qu'on s'y arrête ? Non, je ne crois pas que la démo endosse ce rôle, le teaser que les éditeurs s'arrangent pour faire circuler sont bien plus à même d’assumer ce rôle d'outils de promotion bien calibré. Le teaser ne donne à voir plus de cinématique que de jeu in game ce qui rend l'objet absolument incapable de nous retranscrire les enjeux du jeu nous laissant avec un peu de rêve et beaucoup d'esbroufe. La démo quelque part est plus osée, disons plus couillue que le teaser et que la bande annonce parce que la démo elle pose ses couilles sur le pad et elle laisse le joueur jouer. On aura beau dire ce que l'on veut un jeu vidéo ça reste du game play dans du game design, tout le reste n'est que paillettes et poudre aux yeux. Donc la démo ose se laisser toucher mais est-ce pour autant un gage de la sensation finale du jeu ? Je suppose que si les développeurs décident de lancer une démo jouable c'est d'une qu'elle est jouable sinon elle usurperait son nom et de deux c'est qu'elle est suffisamment aboutie pour que jouer avec ne désagrège pas totalement la crédibilité et l'aura d'un jeu pas encore dans les bacs.

Mais alors sur quel pied devrions nous danser avec les démos, parce qu'on n'est pas con - enfin on ne l'est pas tous - et on sait bien qu'une démo n'est qu'un morceau du jeu et pas nécessairement un morceau de choix sinon on risquerait le spoile de plaisir vidéo ludique. Si un jeu donnait le meilleur de lui même dans sa démo irions nous ensuite acheter le jeu ou bien resterions nous béat de bonheur dans le canapé du salon ? Le morceau doit être assez bon pour être représentatif du jeu mais suffisamment moyen pour laisser présager que le meilleur est bien dans la version entière et totale. En tant que joueur averti - on en vaut deux c'est déjà pas mal - on sait donc qu'il faut prendre une démo avec des pincette. Se rajoute aux premières pincettes motivées par une logique marketing de ne pas donner le meilleur tout de suite dans la démo viennent se mêler d'autres pincettes qui relèvent des contraintes technologique. Une démo sortant avant la date définitive de sortie du jeu on peu admettre qu'elle soit incomplète et le rendu non définitif, d'ailleurs c'est parfois indiqué quand on lance la démo. Une démo assume donc une part d’imperfection. Mais sachant cela et pondérant notre jugement en proportion ne peut-on pas quand même avoir une idée de si oui ou non nous aimerons le jeu ? Parce que le véritable sens de ma question est bien là : peut-on se fier à une démo pour avoir un avis sur un jeu. Si on ne peut pas juger, jauger, apprécier ou détester un jeu via une démo alors à quoi bon une démo ? Dernièrement j'ai téléchargé sur le PSN plusieurs démos qui m'ont déçu, après les avoir faites je me suis dis " quoi ? Tout ce foin pour ça ? WTF ! ". La blogosphère ne cessait de faire ses gorges chaudes sur ces titres en nous disant que c'était du lourd - en lieu et place de " lourd " il faut comprendre "jeux à la mode que la promotion nous martaque" - , je parle en particulier de la béta de Battelfield 3, de la démo de Need for Speed the run et de la démo de Sonic génération.

sonic-generations-9_00876171.jpg

J'ai téléchargé la démo de Battelfield 3 afin de pouvoir critiquer en basant mes propos sur une once d'expérience gaming. Comme il est hors de question que je sorte un copeck pour un jeu pareil la démo en version béta me semblait un bon compris. Evidemment elle était buggée, du genre bien comme il faut mais je me suis dis quoi de plus normal pour une version béta que d'être buggée. Je pensais naïvement que tous cela serai corrigé pour la sortie du jeu, mais peut on réellement corriger un jeu en moins d'un mois ? Bien sûr on peut arranger les choses, parer au plus presser, aux plus voyant, mais à lire le retour des blogueurs qui on perdu leur temps sur le mode solo de ce mini-jeu maxi blockbuster il semblerait que beaucoup de subsistent. Cela qui irai donc dans le sens d'une réponse positive à ma question initiale. Mais bon le cas de Battlefield 3 est un mauvais exemple parce que le jeu est mauvais, enfin je voulais dire que je ne voulais pas aimer le jeu, donc il m'est aussi facile de ne pas aimer la démo que de ne pas aimer le jeu. Mais si en effet on peu baser une opinion sur une démo - sans pour autant prendre son expérience de démo au pied de la lettre - alors je suis très inquiet quand à Sonic Génération et Need for Speed the run. Quand on voit le nombre de blogs et donc de blogueurs capables de vous parler de jeu qu'à travers des trailers ou des communiqués de presses je pense qu'un avis basé sur une démo est tout aussi valide. Alors oui la démo de Sonci Génération elle claque, elle va vite, elle est ébouriffante et vous allez me dire que pour Sonic c'est la moindre des choses. Oui mais voilà depuis la Megadrive on est habitué à voir Sonic aller à font d'un bout à l'autre du niveau en faisant des loopings et autres sauts périlleux. Ironie du sort je dirais même que c'est depuis la Master System puisque Sonic y était plus fluide et plus rapide. A la différence de Mario Sonic n'a pas su comment évoluer, Sonic n'a pas su passer le cap des générations et ce n'est pas le mode 3D plein d'esbroufe et de vent mais plutôt pauvre en game play qui viendra changer les choses. La démo de Sonic semble être qu’un vaste écran de fumé qui cache la misère du jeu. Bien sûr c’est une édition anniversaire mais à force de ressortir toujours le même jeu je pense que ça va finir par se remarquer. Comment des gamers ont pu dire que cet épisode de Sonic était le renouveau de la série ? Je n'arrive pas à comprendre. Je suppose qu'on viendra me dire que c'est une question de goût, mais je vous assure j'aime Sonic, surtout Sonic 2 et Sonic et Kunckles qui restent de purs moments de plaisirs mais là j'avoue que je reste de marbre devant cet énième opus lifté à mort.

Mais ma plus grosse déception c'est Need for Speed the run que j'avais envie d'aimer. Je suis plutôt amateur de course arcade, fun et speed, je suis de cette génération de joueur marquée par les premiers Need for Speed et leurs courses poursuites folles avec des flics nerveux. J'avais cru lire sur les sites et autres blogs que cet opus amorçait un retour à ces sources là arcades et fun de la saga. Mais une fois en main le jeu, enfin la démo, est d'un ennui terrifiant. Il n'y a aucuns enjeux de game play, aucune sensation. Le jeu mise sur une histoire, comme si un jeu de course pouvait se sauver par un scénario, comme si la saga des Fast & Furious au cinéma tenait sur leur scénario, que nenni ces films reposent exclusivement sur de la pure action, le scénario tient sur une demie feuille A4 - il faut que les grands acteurs de cette saga puissent retenir leurs textes - et n'est vraiment qu'un pur prétexte. Alors cette façon de faire gonfler l'intérêt de Need for Speed the run avec une histoire je trouve ça navrant parce qu'elle ne peut pas cacher qu'une fois en voiture il ne se passe rien, le décor par exemple est désertique, d'accord nous sommes dans le désert mais ce désert n'a pas d'âme, le décor est chiant comme un dimanche en automne sous la pluie et l'IA des concurrents semblent s'être endormie et on la comprend. Je suis accro à un jeu de course qui ne paye pas de mine c'est Split Second Velocity dont il faudra que je vous parle un jour, un jeu de pur arcade, dès qu'on a la manette en main on est scotché à l'écran et dopé à l'adrénaline du début à la fin de la course. Dans Need for Speed the run on sent bien la volonté de mettre du piment mais à aucun moment ça ne prend. L'avalanche qui nous poursuite tombe sur la route dans l'indifférence totale du joueur, elle n'induit aucune tension, aucune adrénaline, bref elle ne provoque aucuns enjeux de game play. Pire que tout dans cette démo à aucun moment je n'ai entendu la sirène des flics siffler dans mes oreilles et faire monter mes palpitations cardiaques dans le rouge. Non définitivement cette démo de Need for Speed the run m'a laissé froid par son manque d’enjeux. C’est juste un énième jeu de course arcade qui peine à faire émerger sa personnalité de la masse.

need-for-speed-the-run-artwork_00879801.jpg

Que dois-je conclure ? Que Need for Speed the run n'est pas pour moi ou bien que cette démo est l'exemple même d'une démo qui ne donne pas le meilleur du jeu me laissant espérer que tout ce qui fait et fera l'intérêt de ce Need for Speed me sera dévoilé dans un jeu que j'aurai acheté avec du vrai argent parce qu'il ne faudrait pas que j'aille penser que le plaisir se trouve gratuitement. Mais alors si c'est le cas cette démo de Need for Speed ne sert à rien, je suis perdu. A coté de cela j'ai aussi téléchargé la démo de Rachet et Clank all4one voilà une démo généreuse qui propose d'explorer deux niveaux, de choisir parmi 4 personnages et qui donne à voir le jeu sous un jour des plus séduisant. Voilà une démo qui donne envie d'acheter le jeu non pas parce que je suppose que ce que le jeu a de bon je le trouverai dans la version finale mais parce que cette version de démo m'a donné envie de retrouver le plaisir que j'ai pris dans l'intégralité du jeu. Est ce que ça ne devrait pas être le seul et unique but d'une démo ? ous donner envie de jouer, de payer pour jouer et que cette envie ne se base pas sur une promesse hypothétique mais Nsur un plaisir immédiat. Quand à ma question initiale ma réponse à moi est oui, il faut croire aux démos de jeux vidéo, bien sûr il faut être capable de pondérer plus ou moins la première impression que l'on a mais sur cette première impression on a le droit de construire un jugement de valeur. Si les éditeurs ne veulent pas que l'on juge à tord leur jeux à travers ces versions de démonstrations alors qu'ils cessent de les mettre à notre disposition. Mais bon si j'ai décidé de croire aux démos et donc de ne pas acheter Need for Speed the run je me demande ce que vous vous faites avec ces démos ? J’ai presque envie de dire que mettre les mains sur une démo c’est même la moindre des choses si l’on veut parler d’un jeu. Combien de fois j’ai pu lire des choses qui se sont avérées fausses ou absurde sur un jeu parce que la personne qui en parlait n’avait pas testé le jeu. Alors oui je comprends que faire des news c’est un peu le nerf de la guerre sur les blogs parce que ça permet de faire du contenu de façon régulière. Mais parfois à parler de jeu sans les avoir testé on fini par perdre un peu de crédit quand les jeux sortent. On dira ce que l’on voudra il n’y a que l’expérience de la manette qui puisse nous dire quelque chose sur un jeu. Bien sur une démo est un peu light pour prétendre à établir un test ou un critique mais c’est un point de départ nécessaire et presque obligatoire je pense pour avoir un avis. Enfin en disant cela ça me semble évident, j’espère que ça l’est pour tout le monde

Retour à l'accueil