La PSP du pauvre ivre s’appelle comment ? Il n’y a que l’esprit merveilleux d’un internaute pour poser cette question à Google ; devant l’anonyme présence monolithique de Google j’ai la sensation que la pudeur des gens s’évapore comme neige sous le soleil et qu’ils renouent avec l’expression rugueuse du langage archaïque - et pulsionnel - de la part la plus ancestral de leur cervelle de primate. Mais, dans l’alcôve éphémère qu’ils tissent entre leur yeux et leur écran ils oublient que ces requêtes intimes aux formules rudimentaires finiront par être lues, vues, dévorées, moquées, adulées, référencées par un bots, un robot, un algorithme, un être humain, un archéologue peut être un jour et aujourd’hui par moi.

 

Le merveilleux de cette phrases ; la PSP du pauvre ivre s’appelle comment c’est qu’elle a conduit par deux fois sur mon blog - et aussi deux visites via la PSP du pauvre ce qui m’amène à me demander s’il y a eu hier un demi-buzz autour d’un pauvre jouant avec une PSP -, merveilleux oui et comment puis-je rendre un plus bel hommage à cette formule qu’en y répondant avec le plus de cœur, de couille et de verve poétique possible. Je pourrais dire que c’est moi le pauvre ivre qui joue à la PSP mais même si j’étais ce pauvre là ça ne serai pas suffisant parce que je ne connais pas le non de ma PSP, je ne suis pas assez pauvre et sûrement pas assez ivre pour avoir été initié aux vrais noms des choses, moi ma PSP elle est juste bleue et à cet instant précis elle est dans mes toilette servant de support au PQ parce que ça batterie est vide - ce qui n’a pas à voir avec ma pauvreté mais avec ma paresse - ; quand je relis cette requête ; la PSP du pauvre ivres s’appelle comment moi je pense à un film, noir, pluvieux et asiatique, un film imaginaire de Takeshi Kitano avec une scène où un ex avocat de yakusa défroqué devenu alcoolique s’enferme dans les jeux vidéo où il est le justicier implacable qu’il n’est plus dans la réalité, il passe ses nuits ivres assis sur les bancs de Tokyo à jouer à la PSP et les nuits se suivant et parce qu’il a perdu son travail, sa famille, sa dignité, son salaire, son estime de soi et sa santé mental il parle à sa PSP, il l’appel par son nom, il connait son nom et il finira par trouver la rédemption en solutionnant une affaire qui fera coïncider l’aventure de son jeu PSP et la réalité et à la fin du film il offre sa PSP à un jeu enfant orphelin des rues. Je ne vois que ce film qui n’existe pas pour retrouver le nom de la PSP du pauvre ivre.

 

Je me demande comment la pauvreté et l’ivresse se sont retrouvées associées au nom d’une PSP, qu’est ce qu’il s’est passé dans la tête de ces internautes pour formuler cette question ; je donnerai cher pour comprendre, mieux pour savoir, je voudrais avoir cet esprit là moi aussi, moi aussi je veux recherche le nom de la console d’un homme ivre. Oh bien sûr je dois moi aussi formuler des requêtes idiotes à Google qui finissent sûrement parfois par faire rire un blogueur mais je n’ai jamais posé cette question, je n’ai jamais pensé à cette question et en grand narcissique mégalomane je vis toujours très mal qu’une part de l’imaginaire et de la conscience collective m’échappe. Par pitié dites moi quel est le nom de la PSP de ce pauvre homme ivre.

Retour à l'accueil