Le plus mauvais films de l'année : Les Immortels !

Publié le par Mémoire de joueur

Oui, je suis allé voir Les Immortels. Non, je n’ai pas honte, j’assume, la preuve j’en fais un article, ce qui prouve aussi que ma dignité et ma pudeur ne sont pas bien grandes. J'aurai pu faire comme tout le monde et aller voir le nègre pauvre et le riche handicapé qui jouent dans Intouchable - qui semble être une vraie comédie de minorité - mais je n'arrive pas à me fondre dans l'esprit du spectateur français amateur de comédie de masse. Si ça se trouve le film est drôle, même pire le film est bon, mais que voulez vous je n’y arrive pas ; des Bronzés aux Ch’tis en passant par Podium, à toutes les comédies made in France je reste hermétique.

Comme un soir j’avais le cœur à la débauche tout autant qu’à la révolte je me suis dis "ce soir je vais voir Les Immortels" ! Quelle meilleure façon pour incarner une posture de rebellion que de se vautrer dans la médiocrité d’un mauvais film ? Après le passage réglementaire par la case junkfood je suis entré dans la salle avec mes lunettes 3 dimensions pour voir un navet ; j'aurais pu en voir un dans une épicerie, cela m'aurai couté moins cher mais ça aurai été moins bien parce qu'il est bien connu que plus une chose est cher et mieux elle est.

La bande annonce du film vue il y a quelques semaines m'avait laissé une impression de WTF d’un fort beau gabarit ne sachant dire si cette bande annonçait une parodie assumée, une chef d’œuvre surréaliste ou un film outrageusement prétentieux massacré par le montage arbitraire d'une bande annonce. Cela sentait quand même bien la grosse bouse, la bouse comme on n'en fait pus au cinéma depuis longtemps ...

 

les-immortels-film-photos-07.jpg

ils ne sont pas mignons ces dieux de l'Olympe ?

 

Dès les premières secondes du film on comprend à quoi l'on a faire. Une énorme production américaine d'une nullité sans frontières et sans limites. C’est moche, mal joué, mal filmé, les décors sont vides, les costumes ridicules, la réalisation asthmatique, la 3D invisible, etc. Pourtant j'avais aimé The Cell le très psychotique et symboliste premier film de Tarsem Singh réalisateur sur Les Immortels. Je dois même confesser que pendant longtemps The Cell faisait parti du top 5 de mes films favoris et cela malgré le fait que Jennifer Lopez y incarne le rôle principal. Malheureusement avec Les Immortels ont ne retrouve pas l’emphase et le lyrisme visuel de qui faisait les qualités de The Cell pas plus que la réalisation nerveuse et pompeuse dont le réalisateur avait hérité de ses années de faiseur de pub.

Ici le film brille par le vide profond et total sur lequel il repose ; le vide, la vacuité, le néant sont à tous les niveaux, nous sommes proche du vide absolue, le niveau zéro du cinéma. Les Immortels raconte l'histoire d’un Thésée de pacotille luttant contre Hyperion roi mégalo incarné par un Mickey Rourk pathétique cabotinant à grande dose de mauvaise testostérone - bien plus dangereuse que le mauvais cholestérol -. Autour de Mickey Rourk qui n'est là que pour prendre un gros chèque on retrouve un casting d’huîtres et autres mollusques chatouillant le degré zéro de l’acting. Thésée avec sa gueule de sportif bas du front possède le charisme d'un bullot pas frais doté d'un sex-appeal aux abonnés absents. Phèdre la jeune vierge qui fait office d’oracle a l'envergure d'une miss de province et aussi sa vertu puisqu’elle se tape Thésée à la première occasion venue. Et je ne vous parle pas des dieux de l’Olympe avec qui on touche le fond de ce que l’on croyait être un puits sans fond. Ces dieux semblent sortis d'une mauvaise sitcom française des années 90 - oui, c’est un pléonasme -. N'allez pas croire que Les Immortels visent à être une série B honnête qui joue de ses défauts pour rentrer dans la case du cinéma de genre. Non, le film fait bien sentir qu'il veut jouer dans la cour des films qui se prennent au sérieux, le film essaie même de revendiquer une filiation avec 300. Les Immortels voudrait faire croire qu'il est un blockbuster et ça franchement drôle.

 

les-immortels.png

 

J'étais venu voir un mauvais film je peux dire que de ce côté là j'ai été déçu. De temps en temps l'abominable mise en scène ou la pauvreté abyssale des dialogues déclenche un rire inopportun mais le film est tellement mauvais que l'on cesse vite de rire à mesure que grandi l'ennui quand on le regard seul dans un cinéma. Je dis seul mais j’ai été surpris du nombre de spectateurs dans la salle, il parait même que ce film fait un carton au box office américain. Le film brille donc par son vide mais dans cet océan médiocre il y a une scène qui enfonce toutes les autres, un joyau caché dans le film : c'est la scène où les dieux de l'olympe vêtus d'armures dorées volées à un très mauvais cosplay de Saint Seiya combattent les Titans. Outre le ridicule saisissant des costumes et l'hallucinante médiocrité des acteurs, c'est la chorégraphie des combats qui remporte le premier prix du pathétique - ex-aequo peut-être avec la mise en scène de ces dits combats -. La meilleure image que je peux vous donner en comparaison, c'est un combat de Power Rangers. En sachant que les comabats des Power Rangers sont une mauvaise contrefaçon des combats des Bioman eux même contrefaçon de Sentai eux-mêmes contrefaçon des films d'art martiaux.

Avec ce mix ultime d'acteurs au charisme de crustacés, d’affreux costumes plus kitsch qu'un décor bollywoodien, de combats dont les chorégraphies semblent avoir été réglées par un candidat de La France à un Incroyable Talent filmé avec une réalisation flirtant avec le zéro absolu donne naissance à un moment d'anthologie durant lequel on se demande si l'on rêve ou si le réalisateur à vraiment osé faire ça.

Justement, il a vraiment osé ...

Si toi aussi tu as quelque chose à te reprocher et que tu t'impose de voir ce film résiste bien jusqu'à la fin parce que les derniers plans sauront te récompenser d'une vision so WTF de la guerre qui se poursuit au ciel. On en vient à éprouver de la tendresse pour ce réalisateur tant son film est mauvais. Si je ne vous ai pas parlé de la 3D c'est qu'elle est inexistante ; je n'ai même pas eu droit à la pub Haribo ou à la pub Oasis qui en temps normal donnent une vague légitimité à l'effet 3D. Le film est une source inépuisable de défauts et de ratés comme par exemple la plus ridicule évocation de labyrinthes de l'histoire du cinéma ou les pires costumes d'oracle dignes des plus beaux abat-jours Ikea. Ne cherchez plus Les Immortels est le plus mauvais film de l’année !

 

Les-Immortels-Photo-Promo-Octobre-10.jpg

Publié dans Critiques - Film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thana 03/04/2015 21:15

Thésée avec sa gueule de sportif bas du front possède le charisme d'un bullot pas frais doté d'un sex-appeal aux abonnés absents
Et on parle de cet acteur sinon ?
Je trouve cet article vraiment sévère le film n'est pas un navet sérieusement on ne peut pas dire que ce soit un blockbuster non plus mais en soit il est bien honnêtement.
J'ai l'impression que l'auteur de cet article a juste une grande gueule et une critique vraiment facile juste a voir ce qui est écrit sur l'acteur de thésé on parle de man of steel sinon ? Henri calvin aurait t'il eu ce rôle si comme il est écrit il s'agit simplement d'un mec avec une "gueule de sportif bas du front possède le charisme d'un bullot pas frais doté d'un sex-appeal aux abonnés absents".
Cet article est une blague de mauvais goût. Comme le dit Jeff précédemment en fait tu n'y connais rien en 7éme art.

Max 27/10/2014 17:11

Je n’ai pas encore visionné le film, donc je ne peux pas porter de jugement ! Par contre, j’ai découvert sa version ludique sur le site http://m.mobijeux.com/ et je dois avouer que je l’ai beaucoup apprécié !

Mémoire de joueur 27/10/2014 20:42

Mais ça alors, un mauvais film qui donnerai un bon jeu découvert sur un site dont mon antivirus dit qu'il a mauvaise réputation ... en même temps Brassens a fait une belle chanson sur la mauvaise réputation

Lori 29/05/2014 23:10

Je trouve que ce film est bien j'avoue que les combats sont pas terribles mais de la à critiquer les acteurs en disant qu'il n'ont pas de charisme cela révèle votre désire d'être beau car apparemment vous devez avoir la face d'un poulpe. Et on dit " un chef d'œuvre ".

jeff 29/05/2014 22:58

Je ne peux comprendre qu on puisse qualifier les immortels de "navet" ... Il est bien facile d 'ecrire un article en se cachant derrière de grandes phrases, en employant de grands mots bien compliqués parsemés de métaphores douteuses, mais cela ne rend pas cet article pompeux de vrai ! On voit bien qu'il fut ecrit par une personne qui n'y connait rien ni en cinéma ni en réalisation .... Ce film est un bijoux autant au niveau réalisation, qu'au niveau des effets et techniques de montage ...; Mais bon tous les gouts sont dans la nature .... il faut arrêter de faire le rapprochement avec une histoire passablement mal apprise et surtout avec ce qu'on croit connaitre de la mythologie.... LE rôle d'un réalisateur étant de donner sa propre perception de l'histoire et non pas de raconter ce qu on a déjà tous vu ou appris ! Le rôle de ce film n’était absolument pas de se rapprocher de la mythologie originale ... sur ce qui peut connaitre de toute manière la véracité et l'originalité de la mythologie de base ???? !

Lori 29/05/2014 23:12

Totalement d'accord !!!!

crowlink 01/05/2014 19:08

Je viens de voir ce film juste avant de lire votre critique. Adepte des péplums en tout genre je ne peux que me rallier à votre avis même si j'ai su apprécier ce film pour ce qu'il est, un film.
Ce qui semble être un raccord avec le mythe du minotaure se résume à un bourru sans cervelle affublé d'un casque de taureau (cf votre dernière image), si ce film est sorti en 3D, il aurait été plus intéressant d'avoir droit à une vraie chimère avec une vraie scène de bataille où ont se rend compte que Thésée est un demi-dieu et pas un simple paysan en manque de sang. Les costumes ? Doit-on en parler encore ? Le scénario est quand à lui une insulte du genre, on survole la mythologie grecque au point que le genre semble être un prétexte commercial et non une véritable oeuvre.
Vous avez trouvez des semblants de labyrinthe ? Moi non, si je ne me trompe pas le Tartare contient dans la mythologie grec le labyrinthe le plus complexe de l'antiquité, or ici le gros méchant pas beau casse un mur et trouve la cage des titans en quelques secondes. Mais il y a encore plus énorme, les titans qui sont souvent représentés (si ce n'est toujours représentés) comme étant les ennemis mortels des dieux, sont ici de simples hommes couverts de boue, le combat qui les opposent aux dieux tiens plus d'une lutte de gladiateurs que d'un combat céleste. Et quelle fut ma surprise de voir que ces titans, tout puissants qu'ils sont une fois libérés, galèrent à escalader une simple paroi...

En conclusion ce film est à voir si on a du temps à perdre car il n'arrive même pas au talon d'achille !