Lumines II sur PSP une bombe vieille de 6 ans

Publié le 14 Mai 2012

Parmi la masse toujours plus vaste des jeux auxquels vous avez jouez, il y en a combien auxquels vous avez adhérez dès les premières secondes ? Combien de fois avez vous ressenti le frisson du coup de foudre vidéo ludique ? De combien de jeu avez vous été amoureux avant même la fin de la première partie ? J'avoue que ce genre de chose m'arrive assez peu souvent, de moins en moins souvent même. J'ai un coeur de pierre, il me faut souvent plusieurs minutes, plusieurs parties, plusieurs heures de jeu pour qu'émerge mon réel ressenti à propos d'un jeu. Parfois comme pour Les Royaumes d'Amalur c'est après plus d'une dizaine d'heures que je fini par m'attacher à un un jeu. Et puis il y a eu Lumines II sur PSP. Samedi je me suis fais une petite session achat d'occasion dont je vous reparlerai plus tard et parmi les jeux que j'ai ramené il y avait Lumines II trouvé à 5 euros sur PSP.

Quand on rentre chez soi avec cinq ou six jeux ce n'est pas toujours simple de décider quel jeu déniaiser le premier. Commencer par celui qui nous fait le plus envie c'est prendre le risque de ne pas tester les autres - c'est peut être pour ça qu'il y a dans la ludothèque presque une dizaine de jeux que je n'ai jamais touchés ! -, on peut commencer par le plus intriguant, celui que l'on a acheté parce qu'on ne le connait pas mais essayer un jeu dont on ne sait rien sans avoir son attention dédier juste à lui c'est prendre le risque de mal l'apprécier, à l'inverse on peut commencer par celui dont on sait tout ou presque et dont les premières minutes de jeu seront juste une validation de ce que l'on alu. On doit pouvoir aussi pouvoir ce décider en commencer par l'ordre alphabétiques ou bien en s'en remettant aux arts divinatoires ; moi j'ai commencé par Lumines II.

Je savais que c'était une Tetris-like pseudo musical et j'ai découverts une Tetris-like pseudo musical est hautement addictif. Le principe est simple, des blocs carrés descendent du haut de l'écran, ils sont constitués de quatre éléments de deux couleurs différent et il faut former des carré d'une couleur. L'écran est balayé de gauche à droite par une sorte de ligne ou de laser et quand il passe sur des carrés il les faits disparaitre. Vous le voyez c'est simple, précis, et si vous avez un jour dans votre vie joué à Tetris vous comprendrez tout de suite. Mais ce rend Lumines II si particulièrement addictif c'est la qualité éclectique de sa tracklist abec Beck, Black Eyed Peas, Chemical Brothers, Fatboy Slim, Gwen Stefani ou encore New Order. Ca sonne bien, ça sent bon, ça colle le sourire aux lèvres et ça nous colle à la console. Il faut savoir que la façon de jouer, déplacer les blocs, détruire les blocs, accélérer les blocs, réaliser des combos influe sur la musique agrémentent le morceau d'effets supplémentaire. Il n'est pas question de parler d'un jeu de rythme ou d'un jeu musical mais ce petit plus immerge totalement dans la musique et permets une expérience vraiment trippante. Lumines II c'est le genre de jeu dont je vais une dernière petite partie avant de dormir, puis une dernière autre petite, et puis une énième dernière avant de dormir ; je n'irai pas dire que je me lève la nuit pour y rejouer mais j'avoue que dès le réveil je me refais une petite partie, puis une autre en allant au toilette et puis une autre juste pour le plaisir. Pas besoin de grosse machinerie pour captiver un joueur comme moi. Je sais qu'une version de Lumines est sortie sur PS Vita, je ne sais pas ce qu'elle vaut mais si elle est aussi précise et addictive que les versions PSP les possesseurs de Vita devraient s'y attaquer si ce n'est pas déjà fait. Bon ce n'est pas tout moi je retourne me faire une petite partie pendant que je chauffe le repas.

 

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Critiques - jeux vidéo, #PSP world

Repost 0
Commenter cet article

Margoth 15/05/2012 22:32


Tu m'as pratiquement donné envie d'y jouer. En plus, il est sur Steam (faute d'avoir une PSP), c'est très tentant. Mais j'ai peur de devenir totalement accro si je commence. Je ne sais pas si tu
as la même possibilité sur PSP mais la version PC propose d'inclure ses propres musiques qui traînent sur ton disque dur. Il y a de quoi laisser curieux et de vraiment vouloir tester toutes tes
musiques pour voir le rendu à l'écran :D. Mais bon, autrement, j'essaye d'imaginer du Gwen Stefani sur fond d'un Tetris-Like lumineux... Vu sa musique, ça doit vraiment donner quelque chose de
déjanté ^^.


 


Au fait, rien à voir, tu te l'es racheté ce Alice Madness Returns ou c'est dans tes prévisions de tes futurs achats ? En neuf pour profiter du code pour télécharger le premier American McGee's
Alice ?

Mémoire de joueur 16/05/2012 00:03



Je ne crois pas qu'il soit possible d'intégrer ses propres musiques, mais j'avoue que je ne me suis pas penché particulièrement sur la question. Par contre il est possible de modifier les
musiques du jeu, accélérer ou ralentir le tempo et ajouter des effets histoire de rendre les choses encore plus déjantées ^^


Quoi qu'il en soit je trouve ce jeu toujours aussi addictif un jour après mon test, j'avoue que le fait qu'il soit sur portable renforce la chose, pouvoir jouer à un jeu n'importe ou n'importe
quand avec le casque sur les oreilles rend la chose encore meilleure