Magic the Gathering duel of the planeswalkers sur PS3 : le big bad beat

Publié le par Mémoire de joueur

Je crois que nous en avons tous connu un, vous savez un ami un peu "différent", ce n'est pas qu'il soit fou mais il ne dispose pas tout à fait des mêmes choses que vous. Vous jouez à la Super Nintendo lui il a une Nec PC Engine avec le lecteur de CD Rom, vous voulez une Saturn, il achète une Néo Géo cartouche, vous avez une Game Boy, il a la Lynx, bref il ne fait rien comme vous et vous le trouvez un peu bizarre mais si vous adorez ses consoles différentes. En réalité il est surtout riche et privilégié parce que son père voyage au Japon ou aux Etats Unis et que notre ami - parce qu'il est notre ami à tous - jouie des nouveautés à la mode avant que nous ayons même l'idée qu'elles existent, bref c'est un peu le type à la hype avant l'heure parce que je parle d'une époque lointaine.

 

Un été, en plein de ma période jeu de rôle - le jdr avec de dés et du papier, le vrai jeu de rôle pas son avatar amoindri et numérique -, cet ami débarque avec un tout nouveau jeu de carte à collectionner Magic The Gathering, les cartes sont jolies, le jeu est en anglais mais on l’essai et rapidement on accroche au jeu. Magic c'est un jeu de carte dans lequel on incarne un sorcier qui combat un autre sorcier en invoquant des créatures et des sorts ; ça peut sembler simple mais les règles sont pleines de nuances, de subtilités et de cas particulier qui font que c'est souvent obscure, d'autant plus que le jeu était en anglais ce qui nous amener à parlementer souvent sur les règles. Plus tard Magic connaitra une version française et suivra les années lycée. On aurait pu croire que la VF viendrait régler les litiges mais au contraire ; le jeu étant régulièrement mis à jour par de nouvelles extensions avec des nouvelles cartes et des règles évoluées et/ou additionnelle le jeu se complexifia créant un malstrom de règles opaques au sein du quel se débattre et débattre est une part du jeu en soi. C'est peut être à cause de cela - ou pas - mais j'ai fini par me lasser.

 

164.jpg

 

Ellipse temporelle. Nous sommes le 15 juin 2011 et Sony offre à tous les abonnés au PSN + - c'est à dire presque tout le monde parce que Sony à offert un mois de PSN + à tous les joueurs - la possibilité de télécharger gratuitement Magic the Gathering : duel of the planeswalkers adaptation vidéo ludique du jeu de carte Magic l'assemblée. Curieux et un brin nostalgique de ma jeunesse je téléchargé le jeu, quand la curiosité ne coute rien ça serai con de s'en priver. Et là c'est le drame ! Et quel drame, le jeu - vidéo - brille d'emblé par ses défauts, une interface aussi lourde que moche et une liberté quasi nulle. Après avoir subi un didacticiel mou du genou et pire que tout confus - ce qui est un comble - nous voilà dans le jeu et que pouvons nous faire ? Rien ou quasi rien, une campagne solo, une campagne coop, quelques match en ligne et puis rien. Où sont les cartes ? Où comment allons nous construire nos deck ? Peut on choisir son forma de jeu, élaborer son deck selon des critères précis ? Non ! Chaque combat gagné permet de débloquer une carte, une modeste carte qui viendra étoffer le deck préconstruit pour vous. Bien sûr le deck fournis est jouable mais un seul type de deck c'est vite lassant. On pourra même le modifier sauf qu’avec si peu de cartes les possibilités sont réduites et le deck donné au départ est le seul à être vraiment crédible.

 

Vite fait j'ai compté combien il a eu de cartes Magic différentes crées et à la louche je suis arrivé à de 5000 cartes Magic distinctes qui auraient vu le jour à travers les diverses extensions et le jeu vidéo nous en propose 300 ? WTF ? C'est carrément du vol, enfin de l'abus de pouvoir, de la détention d'information, c'est honteux ! Ce qui fait l’intérêt d’un jeu de carte c’est de pouvoir constituer son jeu selon ses envies, c’est chercher la meilleur combinaison d’équipement dans un RPG ou la meilleur formation dans un jeu de foot ça fait partie du jeu. Et là en nous proposant si peu de carte le jeu se saborde lui-même. Mais s'il n'y avait que cela ça ne nous empêcherai pas de passer un peu de bon temps à jouer. Mais l'interface est si moche et si raide que l'on se fait vite chier devant son écran. Les tours de jeu sont découpés en autant de phase qu’il en faut mais on passe de l’une à l’autre dans la lenteur, c’est tellement mal foutu qu’il arrive même que l’on manque une phase. Cette interface n'est vraiment pas intuitive ; j'ai bataillé plusieurs minutes pour réussir à mettre une carte en défense c'est impressionnant. En plus d’être moche - quand je repense aux décors de Might & Magic : Clash of heroes dont je ne vous ai pas encore parlé je pleurs - la vue est mal foutue de façon qu’il faille zoomer sur les cartes pour lire leur pouvoir ce qui hache encore un petit peu plus le jeu.

 

Wizards of the Coast nous propose un jeu de carte à jouer et à collectionner sur notre console favorite c'est une initiative louable mais quand je vois que les cartes sont trop peu nombreuses et que l'interface de jeu est immonde je crois que l'on peut dire que l'initiative est un échec ! Oui s'il me fallait classer Magic the Gathering : duel of the planeswalkers dans une échelle allant de bouse intersidérale à jeu bon pour la poubelle je classerai le jeu en dessous de bouse intersidérale en étant obligé de créer une sous rubrique entre plus lamentable. Je ne pensais pas qu'il soit possible de rater l'adaptation d'un jeu de carte, qui plus est d'un jeu de carte au mécanisme rodé depuis presque 20 ans et pourtant les sorciers de la côte ont réussi cet exploit. Nous n'avons pas la possibilité de choisir les règles ni de forger nos propre deck ; le jeu est calibré en mode chiant. D'autant plus que si Wizards of Coast ne propose que si peu de carte dans la version de base de son jeu c'est pour mieux nous vendre de la DLC Magic the Gathering extension gold, silver, winter, diamant, pirate, etc. Parce qu'à la base Magic est aussi une usine à fric et il serai étonnant que l'éditeur du jeu vidéo qui est aussi l'éditeur du jeu de carte change une logique qui lui rapport des milles et des cents depuis des années. Ce jeu Magic the Gathering : duel of the planeswalkers n'est qu'un deck de base et il vous faudra payer des DLC et des DLC et des DLC pour étoffer votre jeu. Ne soyez pas dupe et ne tomber pas dans ce piège, d'autant plus que le jeu vidéo n'est pas à la hauteur du jeu de carte. 

 

Pauvre, lent, moche, raide, chiant, pompe à fric potentiel, je crois que tout est dit, même si tu es fan fait demi tour et ressort tes cartes en cartons ça vaudra mieux que ce jeu je te le dis. Il va s’en dire qu’après une soirée sur le jeu j’ai pris soin de le désinstaller et purifier ma console pour qu’aucun relent nauséeux vienne me gâcher mes futurs parties. Si tu veux télécharger un jeu gratuit avec le PSN + télécharge Street of Rage 2 tu t’amusera beaucoup plus !

 

magic-the-gathering-duels-of-the-planeswalkers-2012-2011052.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LudoLVG 23/06/2011 09:38



Bon je ne suis pas totalement d'accord avec toi.


C'est vrai que le jeu est lent et manque de liberté mais dans son concept, il y a de quoi s'amuser quand même. Les cartes que l'on gagne sont mieux que les decks de base et les decks que l'on
débloque sont aussi plus intéressants à jouer.


J'ai été un joueur de Magic pendant des années et par rapport à MTGO (jeu où on doit payer ses cartes et ses boosters virtuels), la solution de planeswalker est plus économique quand même.


Bon ok, il faut vraiment qu'un jour, ils sortent une version avec une totale liberté de création de deck, peut être dans deux ans même si je n'y crois guère.


En tout cas je m'en vais de ce pas jouer à Magic Planeswalkers 2012 sur ma PS3



Mémoire de joueur 23/06/2011 09:59



C'est mieux que rien c'est ce que tu veux dire ? En un sens oui mais ce n'est pas parce que ça pourrait être pire que c'est bien pour autant j'ai envie de dire ^^


Tu trouve des bons moments parce que tu es joueur de Magic, mais je doute qu'un gamer qui ne serait pas grand amateur de Magic trouve du plaisir à cette version sur PS3 qui manque de fun et qui
en plus coupe un petit peu le jeu de son esprit. Et puis le jeu de base n'empêchera pas WoC de vendre de la DLC ce qui revient à vendre du booster virtuels.


 


Alors même si le jeu aurai pu être pire - genre un écran tout noir, ou simplement proposé avec trois cartes :p - je continu de penser qu'il aurait pu être tellement mieux. J'avoue que même si
j'ai été joueur de Magic et que j'aimais ce jeu de carte je n'ai pris aucun plaisir sur cette version ps3. Comme toi je rêve et j'attends une version plus totale avec de quoi ressentir toute
l'essence de ce jeu


 


En tout cas merci de ta visite et de ton commentaire