Les héros ne sont rien sans ennemis, grand méchant et le héros vaillant c'est le couple pour le meilleur et pour le pire, pour l'amour du jeu vidéo, l'un ne pouvant exister sans l'autre. C'est en tout cas ce que pense et ressent cet illustrateur qui nous offre quatre affiches complètement réussies qui tout en minimalisme pose la relation si étroite qui unit un ennemi au héros qui sans cesse s'oppose à lui. On pourrait penser qu'une fois terrasser le méchant disparait mais le méchant de jeux vidéo est récurant, il incarne comme le héros l'identité du jeu. Je me demande si je ne devrais pas moi aussi avoir un ennemi, un ennemi récurant avec qui je ne serai jamais d'accord et avec qui nous ferions des les plus fameux clashes des blogs de jeux vidéo. Tu veux être mon illustre ennemie ?

Adam-Sidwell.jpgAdam-Sidwell-Mario-778x1024.jpgAdam-Sidwell-Metroid-778x1024.jpgAdam-Sidwell-Zelda-2-778x1024.jpg

Retour à l'accueil