Oui, moi aussi j'ai regardé la conférence Sony Playstation 2013

Publié le 21 Février 2013

Cette nuit pour la première de fois de ma vie, j’ai suivi la conférence de presse d’un constructeur de jeux vidéo pour ce qui devait être, on pouvait s’en douter, l’annonce d’une nouvelle console. Je sais, cela fait un peu mouton de Panurge numérique que de se coller devant son PC avec son café pour suivre de minuit à deux heures du matin la conférence Sony, mais pour ma défense, je me suis senti comme un joueur de poker ayant engagé une si grande partie de son tapi dans le coup qu’il est obligé d’aller au bout du coup sauf qu’ici mon tapi c’était mon attention et la main jouée c’était la probable annonce de la PS4. C’était mon dépucelage de geek conférence et la chose qui m’a frappé en premier c’est la traduction française en live qui était assurée par deux individus improbables ; le premier devait être un vieux monsieur - c’est en tout cas ce que laissait penser sa voix chevrotante - dont le dernier contact avec un objet technologique devait remonter à un standard téléphonique ce qui donnait des formules approximatives et l’autre voix française, c’était une femme qui essayait de traduire en mettant des intonations folkloriques donnant l’impression que l’on avait à faire à une actrice sur le retour qui ne serait pas descendu de son trip sous acide. Cela étant dit je ne vais pas critiquer, je me moque juste légèrement, parce que sans cela mon piètre anglais ne m’aurai pas permis de suivre les deux heures de conférence. J’ai aussi été étonné par la qualité du streaming qui m’a permis de profiter plutôt bien des images des jeux que la future PS4, en tout cas quand ma connexion me le permettait. Bref, tout cela c’est pour l’emballage, dans le fond qu’est ce que je retiens de cette conférence Playstation 2013 ? En réalité pas grand-chose, je veux dire pas grand-chose que l’on ne savait pas déjà.

Je retiens que la majeure partie de ce qui a été annoncé cette nuit avait déjà fuité / spoilé ces derniers jours. La future console de Sony s’appellera bien la Playstation 4, la boite de commande dont on avait pu voir des photos fuiter ces derniers jours est bel et bien la manette de cette PS4 ; à priori Sony ne change rien, ou pas grand-chose, à son contrôleur et franchement ça ne m’étonne pas plus que cela. Le geek n’est pas très aventureux, je lui trouve même des allures de romantique fidèle qui préfère souvent le confort de ses repères rassurant à l’audace du changement, Apple fonctionne très bien comme ça, pourquoi Sony dérogerai à cette règle ? Quelques évolutions seulement, comme une forme de darwinisme doux, un pavé tactile au centre de la manette, plus de précision, de douceur, à priori la manette de la PS4 devrait pouvoir fonctionner avec une sensor-bar pour repérer ses mouvements. Cette manette c’est tout ce que l’on a pu voir de la nature physique de la PS4.

 

playstation-2013-PS4.jpg

Je retiens aussi que Sony a beaucoup insisté sur l’aspect social du jeu, le partage, l’intervention de ses amis ; la manette sera dotée d’un bouton share pour permettre le partage de screenshot ou de vidéo de la partie que l’on est entrain de faire. En insistant aussi sur le cloud gaming, la possibilité de regarder ses amis jouer et inversement d’être observé pendant que l’on joue, la possibilité aussi d’intervenir au cœur de la partie d’un ami - et inversement bien sûr - pour l’aider Sony m’a donné l’impression de parler d’une sorte de big brother à tête d’hydre. Et personnellement cela ne m’a pas fait rêver, au contraire j’ai trouvé cela un peu flippant. Il faut dire que je suis assez pudique quand je joue à un jeu vidéo, je n’aime pas que l’on me regarde jouer ; sauf bien sûr dans le cas du jeu en multi quand tu invites tes amis pour jouer à Fifa, Singstar ou de Street Fighter. Mais quand je me lance dans un jeu solo je n’aime pas le faire en public et l’idée que d’autres joueurs puissent me regarder jouer, intervenir dans mon jeu et ainsi briser / polluer / perturber mon expérience n’a rien de séduisant. Et puis Sony à sembler se réjouir de pouvoir si bien nous connaître qu’ils pourraient devancer nos désirs et vu que je doute que Sony se lance dans le deal de drogue ou dans le proxénétisme cela ne peut que signifier que Sony se réjouie de pouvoir mieux nous stlaker pour mieux nous vendre de nouveaux jeux ; le spectre de la publicité ciblée à l’aspect du diable.

Je retiens aussi ce que j’ai cru identifier comme une belle arnaque rhétorique : la rétrocompatibilité via le cloud. On nous dit que l’on pourra jouer aux jeux PSone, PS2 et PS3 via le streaming, ok très bien mais je n’appel pas ça de la rétrocompatibilité ; je les mets où mes jeux PS3, PS2 et PSone ? J’en fais quoi ? Je les colle sur la nature gigantesque de mon cul ? Sont-ils bons pour la cave, la brocante ou pour le tiers monde familial - on a tous eu une console désuète et dépassée qui nous avait été donnée par des cousins plus aisés qui venaient de s’en acheter une toute neuve de dernière génération - ? Est-ce que l’on pourra accéder à l’ensemble de la ludothèque PSone, PS2 et PS3 gratuitement ? Vu que le doute sur ce sujet est une option plus que raisonnable on peut imaginer qu’il faudra payer, payer au titre par titre ou bien une abonnement, bref ça sera tout sauf de la rétrocompatibilité. En soi, ce n’est pas si grave, mes jeux PS2 ne sont compatibles avec ma PS3 et je le vis très bien, mais c’est juste sur le principe de nous faire croire à la rétrocompatibilité que je trouve que l’on se moque de nous.

À part tout cela, je ne retiens pas vraiment quelque chose d’autre, si ce n’est que c’est beaucoup de bruit pour peu de choses, beaucoup d’agitation pour simplement mettre en forme l’ensemble des rumeurs et des fuites qui dessinaient déjà les contours de cette future console dont on ne sait pas encore le prix, dont on n’a pas encore vu le design et dont on sait qu’elle devrait sortir à la fin de l’année 2013 ; mais les plannings ne sont-ils pas faits pour ne pas être respectés … Bien sûr, on a vu des jeux, des images de jeux, bien sûr c’était joli, ostentatoire et mis en scène avec soin pour éblouir le chaland mais quoi de plus normal ? Je ne peux pas non plus dire que je suis resté insensible devant ces images, j’ai ressenti quelque chose d’assez curieux, confus, presque complexe à exprimer. Il y avait une part d’émerveillement, pas pour les capacités techniques exposées, pas tout à fait parce que ces images représentent le futur - au sens de l’incarner - mais parce que cela m’a rappelé ce que je ressentais plus petit quand je voyais des images des consoles à venir. L’impatience et la candeur du joueur qui voyait dans les photos des premiers previews de la Playstation un avenir excitant. Si je ne suis plus dupe de jeux des communicants, se tenir là, à l’endroit même du gap entre deux générations de consoles, a ravivé une émotion agréable. Il y a aussi qu’à force de grandir le joueur que je suis fini par avoir des souvenirs et des réflexes devenus pavloviens qui associent une défiance et un sentiment crépusculaire aux jeux / démo technique de lancement de console ; je crois que je ne me suis jamais réellement remis de Altered Beast sur Megadrive mon premier contact avec ma première console nouvelle génération et ma première grande déception. Les jeux en eux-mêmes ne m’ont pas séduit, je suis presque déçu par un si grand manque d’ambition et de créativité ; FPS, jeu de course, jeu indé label « jeu indé de qualité par le créateur de Braid », licence connue, etc. En même temps le line up d’une nouvelle console est rarement porteur de titres à la créativité débordante et à l’audace fulgurante.

Mais si je devais ne retenir qu’une seule chose de cette nuit, c’est l’agitation de la communauté jeux vidéo autour de ce demi-événement - voir ce déni d’événement -. Dans un premier temps, la communauté a été capable de faire ses gorges chaudes de rumeurs - qui se sont révélées exactes - qui tournaient autour de la PS4, c’était peut-être opportuniste mais encore compréhensible. Mais je ne la croyais pas capable de mettre en place de telles usines à gaz pour préparer cette conférence ; twitter, forum, chat, blog, vidéo en directe, tout était bon pour parler de l’avant conférence, c'est-à-dire pour dire que l’on ne sait rien et que l’on n’a rien à dire à part faire la liste des possibles, des espoirs et des peurs. Ensuite parler de l’après conférence, ce même dispositif servant à paraphraser ce que venait d’être annoncé pendant la conférence à un public noctambule essentiellement constitué des personnes ayant elles-mêmes paraphrasé la conférence en direct sur twitter un petit peu plus tôt dans la nuit. Sans exagérer j’ai vu dans ces dispositifs absurdes et disproportionnés la même vacuité que l’on retrouve dans les chaînes d’info continue quand elles couvrent un fait-divers, occupant des « journalistes » toute une journée / semaine à brasser du vent. Vous allez dire que j’en fais de même, ce n’est pas tout à fait faux et donc ce n’est pas tout à fait vrai non plus, j’essaie juste de relater mon dépucelage de conférence de presse Sony.

D’ailleurs je suis loin d’être exhaustif sur le sujet et si vous voulez avoir plus d’informations sur le reste de ce qui a été annoncé, les jeux, les caractéristiques techniques de la machine, l’interaction avec les périphérique mobile et la PS Vita et ce genre de petites choses qui font le contenu de cette conférence je vous laisse aller chercher cela sur les autres blogs amis, congénères et concurrents du mien. Et moi, je suis plutôt fier d’avoir suivi cette conférence, dans cette société postmoderne où la bien pensance est du coté de l’athéisme de l’individualisme rationnel je trouve qu’il manque des rituels, des messes, des moments de communions et aussi dérisoire que cela puisse paraître j’ai trouvé un peu de cela dans la conférence Sony. Suivre en direct, en même temps que toutes ces autres personnes venues suivre cette annonciation j’ai trouvé cela presque religieux et j’ai apprécier cette dimension ; mettre de côté pendant deux heures un peu d’esprit critique et communier, faire semblant de croire à ces discours. Le geek est comme tout le monde, il a besoin de croire, et même si je n’aime pas l’idée d’être un geek j’aime pouvoir prendre la posture du croyant de temps en temps. A n’en pas douter on reparlera de cette console et de cet avenir qui se dessine dans le futur de ce blog, alors à bientôt la PS4.

manette-PS4-la-boite-de-controle.jpg

La manette PS4 ressembera à la manette PS3

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Trulsrohk 21/02/2013 17:38


Il reste encore pas mal de détails à connaitre, dailleur aujourd'hui de nouveaux détails ont étés devoilés:


-Pas de mesure anti-occasion (plutot une bonne chose je trouve)


-Pas de possibilité de récupérer ses achats Psn sur Psv3 vers la Ps4 à cause des différence d'architecture entre les deux machines ( -_- ) meme si une solution avec gaikai est envisagée.


-Possibilité de jouer off-line (je pense que cela te rassurera )


En ce qui me concerne j'aimerai savoir ce qu'il en sera du prix à payer pour jouer en ligne (Est-ce que ce sera toujours gratuit ou non?), et comme toi y voir plus clair su la façon dont la retro
sera assurée avec gaikai ( payant ou non ? Les jeux en boite seront-ils encore nescessaire pour lancer leur contrepartie sur gaikai? J'imagine que oui sinon comment Sony pourrait il savoir que
l'on possede bien un jeu Ps1 ou Ps2 qui eux contrairement au jeux ps3 non jamais été associés à notre compte psn?)


Bref ma première impression sur cette Ps4 est plutot positive reste à connaitre certaines choses et ce que va proposer Microsoft en face...

Mémoire de joueur 21/02/2013 22:46



C'est sûr qu'à partir de maintenant je pense qu'on va manger de l'info et de la news pendant un sacré moment peut-être même jusqu'à la sortie finale. Le fait qu'il n'y ai pas de mesure
anti-occasion c'est bien c'est sûr, quoi que la disparition des boutiques et le fait qu'il y ai toujours les mêmes jeux dans les bas soit en soit déjà une mesure indirecte contre l'occas ^^


Fallait pas rêver pour récuper ses jeux PSN vers sa PS3, bien que je trouve ça un peu étonnant, la console pourrait faire tourner les anciens jeux en streaming par contre elle ne pourra pas faire
fonctionner les jeux directement ? J'avoue que le fais de payer ou pas ça ne me changera pas énormément parce que je suis déjà abonné au PSN + et je suis plutôt satisfait donc devoir payer à
nouveau ne me posera pas de soucis.


 


Comme toi j'ai plutôt une bonne impression, mais je n'ai pas encore prévu de mettre de l'argent de coté pour m'acheter la console :p



cocole 21/02/2013 13:57


Donne-moi tes jeux PS1/PS2/PS3 !

Mémoire de joueur 21/02/2013 14:13



tu sais j'ai un très très grand cul dans lequel je peux ranger tous les jeux ;)