"Les Space Marine on leur latte les couilles !" parole d'un Ork bientôt mort

Publié le par Mémoire de joueur

Je viens de finir WarHammer 40000 Space Marine et je voudrais écrire une critique. Mais voilà depuis deux jours je reste bloqué devant ma page n'arrivant pas à écrire cette maudite critique. Est-ce que j'ai perdu ma plume, ma verve et ma passion vidéo ludique ? Ou bien c'est ce jeu qui est en cause, trop moyen, trop fade mais pas assez mauvais pour que je sache quoi en dire ? Jusqu'à présent je n'ai écris des critiques que sur des jeux qui m'ont réellement marqués, ce qui ne veut pas dire que ces jeux sont nécessairement bons la preuve j'ai adoré Kane & Lynch 2 ; Dog Days qui est loin d'être un hit, ce qui m'importe c'est que en y jouant je prenne suffisamment de plaisir pour que cela éveil en moi l'envie de partager cette expérience de joueur. Mais quid de WarHammer 40000 Space Marine ?

 

A priori je devrais en penser du bien parce que j'ai terminé le jeu et que je ne suis pas ce genre de joueur qui s'accroche sur un jeu qu'il n'aime pas ; il faut avoir du vice ou une bonne dose de masochisme pour terminer un jeu auquel on ne prend aucun plaisir. Avoir terminé le mode campagne me permet de dire que la narration et l'action on un sérieux problème de rythme ; le premier tiers du jeu est presque ennuyeux, c'est lent, on a des couloirs que l'on traverse lentement parce que notre Space Marine engoncé dans sa gigantesque armure est aussi lourd que lent et on arrive dans un espace plus vaste où l'on essuie l'attaque d'une horde d'orks et puis on repart pour des couloirs : l'action est plutôt répétitive. Ce n'est qu'au deux tiers de l'histoire que le jeu trouve enfin un souffle plus épic et plus cadencé qui donnent l'occasion de morceaux de bravoure ce qui colle mieux à l'univers de WarHammer 40000. Pour ceux qui l'ignorerai ou qui ne l'aurai pas comprit la licence WarHammer 40000 a délaissé la stratégie de Dawn of War pour passer à l'action pure et dure ; WarHammer 40000 Space Marine est un TPS tendance bourrin. C'est d'ailleurs cela qui m'a séduit - le coté TPS pas le coté bourrin - parce qu'il soit bourrin, nerveux comme Vanquish ou aventureux comme Uncharted je crois bien que le TPS est mon style de jeu préféré.

 

03325008-photo-warhammer-40-000-space-marine.jpg

 

Au-delà de la sensation de lourdeur que l'on a à la prise en main il y a dans ce jeu une petite incohérence de gameplay qui vient se poser en cerise du Chaos sur le gâteau des défauts : notre Space Marine ne peut pas se mettre à couvert ! C'est bien déroutant pour ce genre de TPS où l'on passe une grande partie de l'action à bastonner de l'orks au bolter ou au fulgurant. Avec un peu de bonne volonté ou de mauvaise fois on peut considérer qu'un Space Marine avec une armure monumentale n'a pas l'agilité nécessaire pour se mettre à couvert et que de toute façon c'est une pratique de lâche et qu'il vaut mieux affronter l'ennemi de face ; mais bon admettez que cela est plutôt dommage. En plus cela influence la façon de jouer, ne pouvant nous mettre à couvert on a tendance à foncer dans le tas et latter de l'orks à l'épée tronçonneuse ou au marteau tonnerre. Mais là encore on se heurte à un petit défaut : le panel de combos proposé au corps à corps est très limité mais petit détail sympathique on peut achever ses ennemis avec un combo spécial qui en plus d'être très sanglant et hautement jouissif vous permet de regagner de la vie.

 

C'est dans ces corps à corps brutaux et violent que l'on retrouve le plus l'esprit du jeu de figurin. Se retrouver encerclé par une horde d'ork et se jeter dans la mêlée l'arme à la main c'est ce ressemble le plus - visuellement et dans l'esprit - aux escarmouches que l'on mettait en scène sur la table de la cuisine avec notre escouade de Space Wolf. Plusieurs fois en passant en mode fureur - une sorte de mode berserker que l'on déclenche après avoir rempli la jauge adéquate - je me suis surpris à voir dans le feu de l'action vidéo ludique qui était à l'écran certaines images que j'avais vu dans les illustrations du jeu de plateau. Je crois que cet instant fugace de jouissance et de nostalgie suffit à rendre mon expérience de jeu positive.

 

photo-warhammer-40-000-space-marine.jpg

 

WarHammer 40000 Space Marine est un jeu à l'ancienne, un TPS simple, aride, rugueux et presque austère dans un décor qui n'est pas moche mais pas foisonnant non plus, le décor est presque générique, retirez les orks et les Space Marine et vous ne pourrez pas discerner les spécificités du décor. Avec l'accumulation de tout ces défaut le jeu aurai pu être mauvais mais ce n'est pas le cas, il y a là une fois le pad en main un plaisir réglementaire et personnellement j'ai même trouvé un certain charme à ce jeu. Peut être parce que j'étais conquis d'avance par l'univers de WarHammer 40000 mais il y a peut être autre chose, une sorte d'anachronisme, un charme désuet. Et n'allez pas croire que c'est le fanboy qui sommeil en moi qui parle. La campagne solo ne propose qu'un seul personnage sans la possibilité de le faire évoluer. Par contre le mode en ligne est un peu plus intéressant pour le fan des figurines de plomb. Premièrement parce que 3 types de Space Marine différents sont proposés et deuxièmement parce que l'on débloque petit à petit différentes armures et que l'on peu alors customiser totalement son Space Marine ou son Space Marine du Chaos, choisir différentes parties de l'armure et ensuite les peindre à sa guise voilà qui rappellera aux joueurs le plaisir qu'ils ont connu avec le jeu de figurine.

 

WarHammer 40000 Space Marine n'est pas un très bon jeu, ce n'est pas comme on aurait pu l'espérer le petit frère de Gear of War mais c'est un jeu honnête, simplement un peu trop fade. Petit à petit on oubliera ce titre et le jeu viendra fleurir les bacs occasion des boutiques de jeux vidéo et je ne doute pas qu'il fera des heureux parce que le jeu n'est pas assez mauvais pour être une daube. C'est juste un jeu auquel il manque une étincelle de géni, une dose de talent en plus pour être un hit. Je ne pensais pas qu'écrire la critique de ce jeu aurai été si dur, si dur et si long et tout ça juste pour arriver à pondre cela, un article sans vie avec un titre à la con. Mais au moins je peux dire - ça c'est fait - et passer à autre chose. Je doute que cette critique vous ai donnée envie d'acheter ce jeu d'un autre coté j'espère que cette critique ne vous a pas découragé d'acheter ce jeu si tel était votre envie, non pas que je cherche la neutralité ou une forme d'objectivité c'est juste que ce jeu se trouve à la frontière, dans un no man's land entre le bon jeu et le mauvais jeu et je pense que la taille et la géographie de ce no man's land est propre à chaque gamer. Donc libre vous d'avoir votre avis, simplement pour rappel, même si mes mots peuvent sembler critiquer WarHammer 40000 Space Marine j'y ai pris assez de plaisir pour le terminer.

 

03325006-photo-warhammer-40-000-space-marine.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DiZoRdeR 04/12/2011 17:13


 Ton article est parfaitement juste et honnete, j'apprécis ce jeu pour 2 raisons : l'univers sf warhammer40000, et le faite que geras of war n'est pas sur pc, j'aime beaucoup le savant
mélange beat theme all / jeu de shoot a la troiseme personne ( eclater des orks a la hache, tous en collant un headshot dans un instant de génie, a un "artilleurs" au loin et revenir dans
l'action contre le cercle de 30 orks qui nous entoure, et leur mettre la royale paté c'est jouissif, puis boom, l'ennuie, le jeu est une autoroute on a jamais vraiment de choix, il est tres
répétitif..


donc omme toi, j'aime ce jeu car il est "honnete" et unique dans son genre, mais il manque en effet ce quelque chose pour en faire un grand jeu, l'idéal je pense ne serais meme pas de
l'améliorer, mais de baisser son prix !!!


 


ah tiens je suis bloqué ( attention spoile : a un endroit ou plusieur space marines du chaos, sont sur des plateforme enface, juste apres une cinématique ou ils arrivent et l'on envoie notre
compagnon la mettre en lieu sur en attendant qu'on le rejoigne) bon ça me canarde j'en tue pas mal, mais bon y'a toujours un moment ou je me fais rafale + grenade et paf t'es mort, t'es parvenu a
passer comment cet endroit ??

Mémoire de joueur 06/12/2011 13:49



Je vois bien le passage dans lequel tu es bloqué par contre je ne me rappel pas comment j'ai passé ce passage ; sûrement avec un peu de patience et beaucoup de violence. En tout cas je n'ai été
bloqué nul part, j'ai juste eu un peu de mal à tuer le roi des Orcs.


En tout cas merci de ton passage et de ton commentaire !