Je ne pensais pas hier en rédigeant l'article le Tokyo Game Show et moi et moi et moi et Scarlette Johansson - nue - que cet article ferai recette. Quand je parle de faire recette je veux dire faire du ramdam et donc faire venir du visiteur. Ce n'est pas le Tokyo Game Show et ses annonces déjà devenues tièdes qui a fait le sel de ma recette mais c'est bel et bien le corps dénudé d'une actrice très connue parce qu'à observer la provenance des visiteurs c'est bien pour matter Scarlett Johansson nue qu'ils sont venue. C'est simple hier l'audience du blog a été multipliée par 4. Preuve s'il était encore nécessaire de le démontrer que le cul ; surtout si c'est le cul d'une femme célèbre ça fait toujours vendre. Pas de doutes sur les intentions des dits visiteurs : voir les fesses et les seins de la blonde actrice et je ne vais pas les blamer d'ailleurs j'aurai fais la même chose à leur place.

C'est quand même dommage qu'une Bayonetta qu'elle soit nue ou en tenue moulante lorgnant sur le SM ne fasse pas autant de buzz.. C'est peut être là une des frontières qu'il y a entre notre média de prédilection - les jeux vidéo - et des médias plus classiques ; les stars de jeux vidéo ne font pas bander les foules. Bien sûr il y a eu le cas Lara Croft mais c'était une autre époque, et aujourd'hui Lara Croft est un peu la Marylin Monroe du jeu vidéo, une icone que personne n'a vu nue mais qui incarne l'ultra érotisme de la féminité. Il faudra peut être qu'un jour Bayonetta joue dans un film de Pedro Almodovar pour que par la suite les frasques érotico ludique de la sorcière fassent le même buzz que Scarlett Johansson qui se dénude. La pudeur Bayonetta n'en est pas étouffée, il suffit de regarder la belle brune sorcière dans une attaque démoniaque pour que la plantureuse Bayonetta se retrouve aussi nue qu'une Eve des premiers jours. Si j'étais doué pour la veille internet je suppose que je pourrais chaque jour saisir l'air du temps numérique et bloguer sur le vent qui fait le buzz en y mettant ma touche vidéo ludique. Mais je ne suis pas là pour cela, je suis là pour la plume, le mot et l'idée et le jeu vidéo avant tout et je ne vais pas dévoiler les seins de toutes les starlettes pour le plaisir de visiteur lubrique.

Je me doute bien que le cul de Bayonetta ne fera rêver que les gamer qui se languissent de le voir onduler - parce que Boyonetta ne se bat pas, elle danse avec ses ennemis - dans un second opus qui pourrait être des plus prometteur mais je vous laisse avec le fessier de la sorcière la plus lolipop du jeu vidéo.

 

bayonetta_butt.jpg

Retour à l'accueil