Ne vous faites pas d'idées fausses, ce que je veux dire c'est que Sony a mit sa main bien profond dans mon portemonnaie pour me ponctionner un abonnement au PSN +. Je ne vais pas jouer les vierges effarouchées, lorsque Sony a voulu mettre sa main sur ma bourse j'étais consentant et j'y ai même eu un certain plaisir. Il faut dire que Sony a su mener sa barque pour que je succombe à ses avances. Pourtant c'était mal parti, tout à commencé sur un malentendu, pire sur un échec. Oui tout à commencé pendant le piratage du PSN. A cette époque le PSN était indisponible et ça a duré, des jours, des jours, des jours, et on a beau dire que plus c'est long plus c'est bon c'était quand même bien chiant de ne plus pouvoir connecter sa console au réseau. Pareil à une fille capricieuse partie sur un coup de tête qui soudain revient vers vous les yeux chargés d'excuses le PSN est revenu. Pour se faire pardonner et pour racheter notre confiance trahie Sony est revenu avec des cadeaux, des promesses et un large sourire. On a eu droit à des jeux téléchargeables gratuitement et un mois d'abonnement au service premium du PSN.

C'est là que je suis tombé dans le piège ; en toute innocence j'ai profité du PSN +, j'ai téléchargé des jeux gratuits, des avatars à la con et des choses inutiles en prenant du plaisir à ça. Pouvoir télécharger des jeux gratuitement c’est comme ouvrir une vieille malle dans le grenier et découvrir des cartouches de jeux vidéo que nous ne connaissons pas. Alors on test, on improvise, on plonge et parfois on tombe sur une perle. Oui j'aimais ça, j’aimais aussi les réductions, les accès privilégiés bref Sony m'a joué son grand jeu et comme un homme qui se laisse aveugler par les charmes ostentatoire d'une gourgandine j'ai succombé. Et quand Sony a repris ses cadeaux, son mois offert et les jeux téléchargés pendant ce temps là je me suis retrouvé comme un con, comme un mec nu et seul dans un grand lit aux draps de satin. Comme une fille sait vous prendre dans ses filets avant de vous dévorer comme une mante-religieuse Sony a su me séduire avant de me la mettre profond la main au portefeuille et me soulager de quelques euros alors qu'au départ tout ceci ne devait être qu’un cadeau. Mais voilà j'ai payé mes 50 euros pour renouveler mon abonnement au PSN + avec en cerise sur le gâteau Sega Rally. Et vous savez quoi ? Je suis content !

 

playstation-plus-premium

Retour à l'accueil