Tuons cette grosse chienne de 2012 et baisons cette beauté de 2013 !

Publié le 1 Janvier 2013

L’année 2012 est finie. Ce que j’en retiens en 152 articles, c’est au cinéma Looper, quelques polémiques sur les jeux vidéo et la violence, l’intérêt de mes visiteurs pour des images sexy de la princesse Peach et pour Scarlett Johansson nue, la mort puis la renaissance puis la re mort de la presse papier de jeux vidéo, la relative discrétion de la sortie de la Wii-U, à titre personnel, je me suis pris de plein fouet la vigueur du dématérialisé - inscription sur Steam, changement de disque dur de ma PS3 et achat de titres en dématérialisé quand j’aurais pu le payer en dur -, mon arrêt sans rechute de CityVille - même si j’avoue que je suis parfois encore tenté - et en terme de jeux vidéo le très improbable Tokyo Jungle, l’hypnotique redécouverte de Wipeout, une belle expérience sur Enslaved, une étonnante expérience avec Asura’s Wrath, un putain de plaisir sur Lollipop Chainsaw - d’ailleurs il est urgent que je vous parle de ce jeu - et un coup de cœur absolu pour Journey ; C’est cette année aussi que je suis tombé sous le charme très controversé de Final Fantasy XIII et que j’ai vomi par tous les trous de mon anatomie les mièvreries de Final Fantasy XIII-2. Et pour le blog, cette année 2012 c’est donc 152 articles, des centaines de commentaires et quelques errances de design d’un coup plus ou moins douteux. C’est surtout toujours le même plaisir de bloguer avec vous, de lire vos commentaires et d’y répondre ; d’ailleurs en ce moment un vieil article de 2011 prédisant l’échec de la Wii-U est remonté à la surface depuis les profondeurs de Google et me doit des commentaires m’accusant de ne rien connaître aux jeux vidéo voir même m’accuser d’être un partisan pro Sony et je peux vous le dire, j’adore cette situation. Il y a aussi en 2012, ma petite page Facebook et ses 57 fans qui m’offre je trouve une belle réactivité ce qui est toujours plaisant.

Mais voilà 2012 est finie et c’est déjà 2013 ; c’est déjà le futur et peut-être même le début de la fin. Pas du monde pour ça on a vu que les Mayas étaient aussi bon au pipeau qu’à la flûte des Andes mais en 2013 il est probable que ce soit la fin de la PS3, la fin de la Xbox 360, la fin des boîtiers de jeu vidéo aussi. Pour moi et mon blog pas question de s’arrêter là ce n’est qu’un début ; on sort à peine de l’enfance et le blog va rentrer dans son adolescence. Pour 2013 j’ai encore et toujours pleins de projets, beaucoup d’idées et de très bonnes intentions - afin de paver ma route jusqu’en Enfer - ; en 2013 je vous promets d’écrire au moins 100 articles et peut être plus, mettre en place une chronique récurrente pour mettre un petit peu de lumière sur des jeux PSP de ma petite collection grandissante, lancer une rubrique autour d’un concept qui pourrait être 100 mots pour un jeu, continuer mon petit lexique déviant du jeu vidéo pour proposer des petites proses, réflexions et poésie sans queue ni tête inspirées du jeu vidéo, je voudrais arriver à structurer une forme de test qui soit innovante, pertinente et impertinente, je promets aussi de réfléchir moins et d’écrire plus, d’être moins prétentieux et moins pompeux, rester fidèle à mon plaisir d’écriture - il m’arrive de jouer juste pour le plaisir de pouvoir écrire ensuite sur tel ou tel jeu - et puis surtout, surtout, surtout, surtout je vais essayer d’écrire les choses dès qu’elles sont dans ma tête et ne pas les laisser plusieurs mois prisonnières de mon esprit comme le test d'Enslaved un jeu que j’ai adoré et dont je pense au test depuis le mois d’août ou l’article sur les jeux vidéo cultes que je repousse depuis six semaines déjà. Bref, en 2013 je promets plus de spontanéité !

Merci de votre fidélité et surtout bonne année 2013 à vous tous, je vous laisse avec la femme de l'année 2012 qui sera sûrement la femme de l'année 2013 : Peach !

 

tumblr_mfusgingul1qalp8bo1_500.jpg

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Chronique de joueur

Repost 0
Commenter cet article