Ma vieille peau, ma pauvre Peach, l'un des plus vieille princesse du jeu vidéo, avec Zelda vous formez un drôle de duo, je vous imagine bien avec vos 25 ans de plus dans les dents, dans la tête sous botox, dans vos fesses sous cellulite. C'est dur la vie d'une vieille fille ; il faut bien se rendre à l'évidence Peach, à force de te refuser à Mario tu as fini vieille fille, il est loin le temps de quand tu étais sexy, que tu pouvais pavaner en bikini, en mini jupe, à jouer au kart, au tennis et à te foutre sur la gueule avec tes amis. Tu as beau y faire ma pauvre Peach, la choucroute fraîchement dressé par un ersatz de Franck Provost, tes seins de princesse haut perché sur leur prothèse de silicone, la couche de maquillage par dessus la peau tendu au botox, tu es bien belle Peach, tu as des allures de vieille rombière qui coule des jours mornes mais pas triste dans une résidence bourgeoise de province. Mario à fait fortune à faire toujours les mêmes jeux et toi tu en profite à ton rythme. La lente et douce décrépitude de la vieillesse, un jour soit en sûr les joueurs t’auront tous oubliés.

Le souvenir d'une princesse Peach sexy en ingénue à robe rose ne sera qu'un mythe qui rendra les moins mort doucement mélancolique.

Le souvenir d'une princesse Peach sexy en ingénue à robe rose ne sera qu'un mythe qui rendra les moins mort doucement mélancolique.

Retour à l'accueil