La vignette : Dragon Dogma Dark Arisen

Publié le 1 Octobre 2013

Dragon Dogma s’ouvre sur une scène qui nous immerge immédiatement dans l’ambiance jeux de rôle papier de ce jeu vidéo. Excellente introduction, tout en rythme, avec un personnage de haut niveau ; j’aime les jeux qui donne un aperçus de leur potentiel dès les premières secondes. Un dragon rôde, des orcs et des gobelins attaquent, la prise en main arcade à la troisième personne est bonne. On tombe sur un boss, un lion avec queue de serpent et une tête de chèvre : c’est épique. Style graphique sombre et réaliste qui rappel Dark Souls, la difficulté en moins. Quel paradoxe de retrouver une ambiance de JDR occidental dans un RPG japonais, jeu Capcom.

Agréable découverte, je suis sous le charme. Des boss très bien taillés, des combats corsés ; souffle héroïque. Pendant que certains se perdent dans le bac à sable GTA V, je jubile du porte, monstre, trésor, avec un level design respectueux de l’esprit jeux de rôle vieille école. La création de personnage post introduction sent aussi le JDR ; guerrier, mage, rôdeur. J’aime déjà le jeu malgré une caméra récalcitrante. De très beaux effets de lumière lors des pouvoir magique. Un titre meilleur que Les Royaumes d’Amalur.

 

La vignette : Dragon Dogma Dark Arisen
La vignette : Dragon Dogma Dark Arisen

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lancer une rubirque avec des articles qui ne dépassent pas un certain nombre de mots. C'est décidé, la vignette se limitera toujours à 200 mots ! Je lance donc Les Vignettes qui devraient correspondent grosso modo à mes premières impressions sur un jeu, ou sur une scène dans un jeu, ou un passage, ou une reflexion, bref on verra un peu pour le contenu, l'essentiel sera de ne jamais dépasser 200 mots et si possible être toujours à 200 mots exactement - note non comprise, d’ailleurs les prochaines vignettes n’auront pas de notes -. Et j'ai vraiment adoré mes débuts sur Dragon Dogma Dark Arisen, ça fait donc un parfait prétexte pour lancer cette rubrique.

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #La vignette, #3-5

Repost 0
Commenter cet article