Portrait culturel d'un joueur @512kleblog

Publié le 3 Septembre 2013

Salutations à tous ! Je suis M_Facto, alias Clément dans le civil. En regardant les autres portraits, j’ai bien l’impression d’être le plus jeune d’entre tous ! Et de fait, cela me fait une bonne entrée en matière puisqu’en effet, j’ai actuellement 22 ans, et si tu es bon en calcul, tu auras compris que je suis né en 1991. De fait, je me considère comme un pur produit des 90s, décennie que j’adore car c’est bien évidemment durant celle-ci que j’ai grandi… Toute ma jeunesse durant, je pense avoir été littéralement baigné dans les images, et ce sont ces dernières qui ont façonnés mes goûts d’aujourd’hui : les films, la télé, les clips, les séries et, le sujet qui nous rassemble tous : le jeu-vidéo.

Paradoxalement d’ailleurs, les jeux vidéo m’ont toujours attiré mais ne sont entrés dans ma vie qu’assez tardivement. En effet, point de consoles à la maison (trop chères), seulement un vieil ordinateur tout crachotant et les consoles des copains pour seul accès a ce monde marvellous (oui je fais de l’anglais aussi :3 ) qu’est celui des jeux vidéos. Plutôt que de te raconter ma vie de long en large et en travers, je t’invite à jeter un œil à mon blog 512k qui parle principalement de jeu-vidéo sur PC, mais aussi d’autres choses comme les comics voir de cinéma quand l’inspiration et le temps me le permettent… Si l’envie te prend, tu peux aussi me suivre sur Twitter (@512kleblog), pour me voir raconter des bêtises à base de jeu de mots pourris notamment… Avant de me lancer, je remercie vraiment sieur Rémy pour me donner l’occasion de me livrer à un tel exercice qui fait remonter pas mal de bons souvenirs :’) .

Portrait culturel d'un joueur @512kleblog

1 - WarCraft III

Je commence quand même très fort en parlant de mon jeu préféré… Enfin l’un de mes jeux préférés ! Comme le disait Highlander, s’il ne devait en rester qu’un, je crois bien que ce serait celui là ! J’ai un rapport très émotionnel avec mes jeux (et tous les objets composant mon univers d’ailleurs), j’ai presque envie de dire fusionnel… Il s’agit en fait de vraiment mon tout premier jeu (L’affaire Zak le Chien ne compte pas !). On me l’a offert pour un anniversaire (12/13 ans je crois bien) et je me souviens encore avoir bavé toute la soirée devant la jaquette tellement elle transpirait la classe ! J’écris ce portrait, et à l’instant plein de souvenirs me reviennent : une épuration de Stratholme par 40 de fièvre, les cinématiques qui me donnaient (c’est encore vrai aujourd’hui) des frissons… De manière plus objective, on a vraiment affaire ici à un très bon jeu qui continuait à faire évoluer les bases d’un univers brillant (et qui m’amènera plus tard à écumer Azeroth dans World of Warcraft  …). Malheureusement, je ne me suis jamais penché sur le multijoueur (car oui, à l’époque, on n’avait pas tous internet à la maison !) mais les longues parties d’escarmouche et le mode histoire ont largement suffit à me combler ! Rien que d’y penser, ça me donne envie d’y rejouer !

Portrait culturel d'un joueur @512kleblog

2 - La Game Boy Color

Car oui, même si je n’avais pas de consoles à proprement parler, mes parents avaient eu l’extrême gentillesse de m’offrir cette petite merveille (faut dire que quand celle de ma sœur est morte, je crois que j’ai fait une dépression pendant une semaine…). Combien d’heures j’ai pu passer à jouer dessus ! Les coups de colère car tel boss était trop dur, les crises cardiaques quand la diode indiquant le niveau des piles commençait à faiblir en pleine partie, les moments d’angoisse où je l’emmenais discrètement à l’école… D’autant plus qu’elle était jaune, et mine de rien, quand tu te ramènes avec la seule Gameboy jaune de l’école, tu deviens le roi de la cour de récré (oui je fais avec le peu de fierté qu’il me reste…). N’empêche que j’étais sacrément bien équipé : lampe torche pour jouer dans le noir, pochette officielle Nintendo, écouteurs qui se rembobinaient… La classe à Carpentras… Je l’ai toujours aujourd’hui et il m’arrive de me refaire une partie de Zelda ou de Pokémon… Et mine de rien, c’est toujours aussi bon !

Portrait culturel d'un joueur @512kleblog

3 - Starship Troopers

Etant un grand fan de science-fiction (et tout ce qui touche au fantastique), je pense que mon film monument est bel et bien Starship Troopers premier du nom (les suites n’existent pas pour moi). Pour résumer rapidement l’intrigue, on se situe dans un futur pas très lointain où l’humanité, sous le joug d’une Fédération ultra-totalitaire, doit combattre une race « d’arachnides » (« bugs » en V.O). Ce film est pour moi ce à quoi devrait ressembler tout bon film de SF. D’un côté un très bon divertissement (le film date de 1997 mais les effets spéciaux vieillissent incroyablement bien !) avec, d’un autre côté, un message politico-social très fort. Ici, il s’agit d’une critique très violente à l’encontre du militarisme (principalement américain) et des régimes totalitaires. A la base, j’apprécie beaucoup Paul Verhoeven (Total Recall, Robocop…), chacun de ses films contient un message plus ou moins explicite toujours très pertinent et ont toujours une identité très marquée. Mais ce qui me frappe le plus dans ce film, c’est l’extrême pragmatisme du réalisateur vis-à-vis, notamment, des évènements du 11 septembre: si on compare les faits relatés dans le film (catastrophe à la suite de la chute d’un astéroïde envoyé par les arachnides) à ceux qui se sont vraiment produits, on a exactement la même situation -> intervention armée, débâcle et enlisement… C’est juste hallucinant (je rappelle que le film est sorti 5 ans avant !). J’apprécie d’autant plus ce film pour deux choses : la présence de Michael « Badass » Ironside (ce mec est vraiment trop classe !) et aussi par le fait qu’il a été largement incompris par une grande partie du public à sa sortie (et encore aujourd’hui). Les acteurs ressemblent à Ken et Barbie ? Mais c’est fait exprès crénom ! Et puis merde, la bataille de fin est géniale non ?!

4 - Bukowski - Hazardous Creatures

De tous les groupes que je peux écouter, ça a été très difficile de choisir un morceau ou un album en particulier. Néanmoins, si je réfléchis un peu au but de cette série de portraits, il me semble que pour moi, choisir Bukowski me paraît tout à fait pertinent. C’est un groupe de stoner français que j’ai vraiment découvert au tout début de leur carrière (il y a de ça maintenant 4/5 ans). J’ai acheté leur premier album (Amazing Grace) qui m’a vraiment plu. Puis, je les ai vus en concert (un de mes tout premiers d’ailleurs !) et c’est avec joie que j’ai fait l’acquisition de leur deuxième album (The Midnight Sons) en 2011. Et en cette année 2013, c’est leur troisième opus qui a vu le jour (Hazardous Creatures). Alors pourquoi ce groupe en particulier ? Tout simplement parce que je trouve cela hyper gratifiant de voir un groupe émerger, évoluer et s’améliorer au fil des années grâce au soutien de leurs fans. Car à l’heure où on parle de téléchargement illégal de masse, il faut savoir que Buko est resté deuxième des ventes sur Amazon derrière Stone Sour pendant plusieurs semaines ! Et autant être franc, le groupe tabasse littéralement ! Pour les avoir revu en mai sur Caen, je peux dire qu’ils sont de plus en plus brutaux et tellement excellents ! Des riffs qui bourrinent, des paroles qui tabassent, une identité bien à eux. Bref, pour tous les fans de musiques qui font gueuler les voisins, je recommande !

Portrait culturel d'un joueur @512kleblog

5- Huis Clos-Jean Paul Sartre

Pour finir cette sélection, il m’a paru évident de choisir un livre… Mais lequel. Entre les mangas, les comics et les romans, difficile de faire un choix. J’aurais pu prendre de la poésie anglaise (D.H Lawrence par exemple) ou française (Baudelaire) ou bien un roman (Camus, Orwell…). Assez bizarrement, j’ai envie de choisir une pièce de théâtre : Huis Clos de J.P Sartre. Non pas que cette pièce soit un véritable monument pour moi, c’est juste qu’elle résume tout le génie qui peut se dégager de la littérature. En somme, on fait la connaissance de Garcin, Inès et Estelle, trois personnes qui se retrouvent en Enfer et qui vont s’y torturer du simple fait de leur présence… Car comme le dit la morale de la pièce à la fois cruelle mais en même temps très réaliste : l’Enfer, c’est les autres. C’est là qu’on se rend compte que tout est soigneusement pensé, calculé et présenté pour nous présenter un huis clos à la fois infernal (littéralement) et en même temps parfait… C’est assez jubilatoire. Pour tous les curieux, je ne peux que vous le conseiller !

Et voilà un autre portrait culturel de joueur et pour moi c’est toujours une fête. Une nouvelle fois une personne nous démontre que l’on peut aimer les jeux vidéo et être ouvert à d’autres choses. J’aime beaucoup par exemple que ce portrait passe d’un groupe de rock stoner - que je ne connaissais pas - à Jean-Paul Sartre, c’est ça le sel de la Pop culture. Encore merci à Clément du 512k blog

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #portrait de joueur, #Projet participatif, #Portrait culturel

Repost 0
Commenter cet article

Margoth 03/09/2013 13:14

Ah Bukowski ! Je les ai vu il y a 3 semaines. Une tuerie, tout simplement ! Dans le même genre (pas vraiment mais plus que peut l'être du grindcore), tout en restant du côté français, tu as aussi Red Mourning que j'ai justement tendance à préférer par rapport à Bukowski. Ou Headcharger (si tu es normand, ça devrait te parler).

Autrement, à part bien évidemment ça et la GBC, il n'y a pas grand chose qui me parle. Pas trop mes goûts. Mais j'apprécie justement ça d'autant plus que l'ensemble est varié bien comme il faut. En tout cas, bienvenue chez les blogueurs qui se sont faits tirer le portrait dans ces colonnes :)

Mfacto 03/09/2013 17:51

Oui je connais aussi Headcharger ;) !
D'ordre général, la plupart des gamers que je connaissent écoutent effectivement le même genre de musique que moi (rock, metal toussa toussa...). Mais encore une fois, comme le disait Coluche, l'égout et les couleurs...

Mémoire de joueur 03/09/2013 14:30

même s'il n'est pas passionné il est presque forcément "consommateur" Tout le monde écoute à un moment donné de la musique non ? Que ce soit en téléchargeant, en achetant des disques, en écoutant la radio, les chaines musicales, dans sa voiture, etc ?

Margoth 03/09/2013 14:27

Vu qu'il parle plus volontiers de cinéma, séries et autres en omettant quelque peu la musique, je pense plutôt que c'est un domaine qui ne l'intéresse pas plus que cela.

Mémoire de joueur 03/09/2013 14:16

Je réalise que je ne connais pas vraiment les goûts musicaux du geek / joueur de jeux vidéo. On peut avoir assez facilement l'idée ou le préjugé de ce qu'il peut regarder comme séries - plus Game of Trones que Grey's Anatomy (sauf s'il a le prétexte de la petite amie) - comme films aussi, pareil avec la littérature et même les fringues je suis sûr. Par contre les penchants musicaux du gamer m'échappent. Est-ce le seul domaine où il serait réellement éclectique ?

Margoth 03/09/2013 14:01

Je trouve que beaucoup de chevelus jouent aux jeux vidéo mais je ne pense pas pour autant que ce soit la majorité. Rares sont ceux qui se prétendent geek qui écoutent de la musique que je nommerais pleinement organique, ils sont plutôt du genre à préférer les bidouilles électroniques (sensation récente : Daftpunk et son dernier album que j'ai déjà mis sur liste noire avant même s'y jeter une oreille tellement on en parle) et autres trucs où on s'adresse à eux (Orelsan par exemple).