Articles avec #jouet tag

Publié le 21 Septembre 2016

L’art de faire les choses dans le mauvais ordre reste toujours un art ; ce week-end, petits vide-greniers matinaux dans cette fraîcheur qui déclame sur les rayons paresseux du soleil que l’été se termine. Je n’ai pas fait mille et une trouvaille, juste de quoi avoir la sensation d’avoir bien dépensé mes maigres euros. J’arrive sur un stand et je vois quelques jeux PS3, j’en saisi deux et j’attends que la vendeuse ai terminé sa vente pour lui demander son prix. Sur des objets sans aucun lien avec le jeu vidéo je l’entends donner des prix que je trouve bien bas, je reste patient et confiant ce qui me laisse le temps de repérer un exemplaire des Fleurs du mal de Baudelaire que j’ai décidé d’accumuler eux aussi.

Une fois la vendeuse libre de ses ventes précédentes je la salue et lui montre mes deux jeux et mon livre de poésie en lui demande son prix. Elle hésite un instant et me dit « 4 euros, il y a quand même des jeux ». Parfait pour moi, je considère donc qu’elle m’offre Les fleurs du mal et je paie mes deux jeux PS3 4 euros ; il y a Moto GP 15 et surtout un jeu que je voulais tester c’est Far Cry 3. Il se trouve que dans un vide-grenier dont je n’ai pas encore chroniqué le retour j’ai trouvé Juste Cause 2, un jeu que j’aime bien, que j’ai fais en dématérialisé et que je voulais rentrer en support physique ; c’est à mon goût le meilleur des jeux bac à sable, à condition de prendre l’expression au pied de la lettre. Son espace de jeu est vaste, varié et vide ; idéal pour jouer aux petits soldats en guerroyant avec les milices locales et idéal aussi pour jouer aux petites voitures, voir aux petits (et gros) avions et hélico. Bref un jeu vaste pour son terrain de jeu, plutôt joli et vide, parfait pour jouer sans réfléchir, genre en écoutant la radio ou un podcast. Bref, qu’importe ce que je pense de ce jeu l’important c’est juste que j’ai souvent entendu dire que Far Cry 3 était LE meilleur jeu bac à sable et avec son île paradisiaque en mode monde ouvert. Et comme je rejouais à Just Cause 2 je me disais que je devrais tester Far Cry 3, et voilà que quinze jours après avoir trouvé l’un je trouve l’autre, qui plus est pour 2 euros, dans un état parfait et complet pour ne rien gâcher.

On ne va pas se cacher que Moto GP 15 j’ai moins d’espérance et d’attentes pour lui. Au fond, je l’ai pris pour me faire une mise à jour, parce que je n’ai pas dû jouer à un jeu de moto depuis Super Hang On et je me dis que le genre à dû un peu évoluer depuis … En plus c’est un vilain mensonge que j’écris là, puisque le dernier jeu de moto auquel j’ai joué ça doit être Road Rash 3. Et pour ce prix de 2 euros c’est difficile de résister à l’envie de tester un jeu ; si j’avais dû genre y jouer en arcade je suis sûr que ça m’aurait coûté plus cher. En même temps je n’ai pas mis les pieds dans un game center depuis un certain temps aussi … Bon le jeu est en super état, le boîtier nickel par contre il n’y a pas la notice. Je ne sais pas comment je vais faire pour comprendre le jeu.

Un peu plus loin en chinant des bouquins j’aperçois en livre de poche Alien 3. Il y a peu de chance que je me plonge dans la lecture d’un film que je ne connais que trop bien. Mais j’aime bien l’objet livre et puis qui sait, si je le mets au toilette je pourrais certainement réussir à le lire. Du coup pour 50 centimes je l’ai embarqué avec moi. Et c’est tout ce que j’ai trouvé le samedi.

Je n'avais jamais réalisé qu'un livre de poche faisait plus ou moins la taille d'un jeu PS3

Je n'avais jamais réalisé qu'un livre de poche faisait plus ou moins la taille d'un jeu PS3

Le dimanche je retourne chiner avec ma petite amie et je ne trouve rien d’excitant dont je puisse faire l’étale dans cet article ; jusqu’au moment où je tombe sur un stand avec quelques jouets et figurines. Il y a un moment que je croise ces figurines en plastique dur représentant des animaux ou des chevaliers souvent vendues trop cher pour ce que j’accepte de dépenser (souvent autour des 10 euros en brocante). Je n’avais jamais trouvé jusque là l’origine ou la marque des figurines ne voyant aucunes traces dessus. Là n’ayant rien acheté je demande le prix et la femme me répond un truc du genre les Papo 5 euros celles qui ont leurs armes et 4 les autres. J’avoue que j’ai eu un petit coup de cœur pour ce guerrier mutant tigre avec ses deux armes et je l’ai pris sans négocier. J’étais content d’avoir acheté cette figurine et aussi content d’en connaître la marque. Du coup en rentrant j’ai regardé les prix des figurines neuves pour voir que 5 euros complet en vide-grenier reste un prix correcte. Mais j’ai aussi vu que j’avais déjà acheté deux figurines Papo cet été, deux figurines de la même gamme, un guerrier mutant alligator à qui j’avais bien vu qu’il manquait ses armes mais que je trouve très classe et vraiment bien réalisée et un dragon de combat à qui je pensais qu’il manquait le cavalier puisque le dragon est pourvu d’une scelle. Là du coup en cherchant un peu j’ai vu que mon dragon était complet, qu’il était vendu sans cavalier, première bonne nouvelle et en plus j’ai réalisé que j’avais fait une bonne affaire parce que j’avais acheté mon guerrier alligator et ce dragon référencé je ne sais pas pourquoi Cyber Dragon pour 1 euro pièce alors qu’il se vend une petite vingtaine d’euros. Maintenant que je connais l’existence de cette gamme j’avoue que je serai content de trouver le Rhino mutant et surtout le Gorille Mutant !

Vraiment ce crocodile mutant est trop classe je trouve, le tigre mutant aussi et le cyber dragon dont je cherche encore l'aspect cybernétique j'hésite entre classe et kitsch
Vraiment ce crocodile mutant est trop classe je trouve, le tigre mutant aussi et le cyber dragon dont je cherche encore l'aspect cybernétique j'hésite entre classe et kitsch

Vraiment ce crocodile mutant est trop classe je trouve, le tigre mutant aussi et le cyber dragon dont je cherche encore l'aspect cybernétique j'hésite entre classe et kitsch

Et c’est sur ces achats finalement modestes et raisonnables que j’ai clôturé mon week-end de vide-grenier ainsi que cet article. Les achats de ce week-end ne seront donc pas chroniqués en retard, par contre pour ceux des semaines précédentes … Merci à vous de me lire et parfois de me commenter.

Fichtre j’allais oublier un jeu. En même temps ce n’est pas non plus le jeu du siècle (quoi que …) c’est le GTA San Andreas, la version PC. J’ai pris le jeu à 1 euro parce qu’il était complet avec son petit guide touristique et son poster. Et si je ne suis pas bien placé pour dire si GTA Sans Andreas est le jeu du siècle ou pas, je sais en revanche que cette licence est iconique du jeu vidéo et c’est ce qui m’a convaincu de la prendre dans cet état. Cette fois le retour est fini.

Cette fois là vous c'est fini, vous pouvez fermer la page, ou laisser un commentaire

Cette fois là vous c'est fini, vous pouvez fermer la page, ou laisser un commentaire

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 24 Août 2016

L’été se termine, les feuilles jaunies de manquer d’eau commencent à tomber des arbres et le bureau où je stock mes achats de vide-grenier me regarde avec cet air nostalgique de crépuscule de la saison ; il sait que l’été sera bientôt fini et que les achats qui l’encombrent vont eux aussi finir par entrer dans un article puis une étagère et d’ici quelques jours, quelques semaines tout au plus, il sera nu, revenu à l’état de plateau de bois sans intérêt parce qu’il n’est plus qu’un bureau secondaire. Il me regarde, je le regarde et je prends sur lui deux livres et un jeu ainsi que quelques jouets et s’il pouvait avoir les yeux mouillés je suis sûr qu’il les aurait.

Retour dans le temps. C’était un dimanche de juillet, ensoleillé comme une carte météo mensongère et avec ma petite amie nous prenions la route. C’était un lendemain de mariage, pas le notre évidemment, surtout que je suis trop galant pour imposer à quiconque l’étalage d’un enchaînement, et nous roulions pour rentrer chez nous quand sur les coups de midi nous passons en vu d’un village et de son vide-grenier. Et comme ma petite amie sait mon plaisir à chiner elle me propose de nous y arrêter.

J’y ai trouvé un jeu Playstation 3 vendu par un gamin à peine plus vieux qu’un ado. Il s’agit de The King Of Fighters XII qu’il vendait à 5 euros. Ce prix est entrain de devenir mon prix planché pour les jeux PS3 en vide-greniers, juste assez peu cher pour que je ne négocie pas. C’est drôle, ce gamin devait avoir 13 ou 14 ans c'est-à-dire qu’il n’était pas né à la naissance du jeu lorsque je découvrais sur jeu sur les bornes d’arcades de la salle qui jouxtait mon lycée. Et quand j’achète The King Of Fighters XII à ce gamin il ne peut pas s’imaginer ce que ça me fait remonter comme souvenir, ces heures entre midi et deux où le lycéen timide et introverti que j’étais préféré ne pas manger à la cantine et dépenser son argent de poche dans la borne de King of Fighters 94. Bien sûr une fois lancé dans la console la nostalgie s’efface rapidement parce que cet opus n’est pas extraordinaire ; un style graphique qui ne m’accroche pas vraiment et une maniabilité que je trouve un peu molle, mais c’est peut-être le pad PS3 qui n’est pas le meilleur outil pour jouer à un jeu de baston de se genre.

Le jeu est propre est complet

Le jeu est propre est complet

Alors que jusqu’à présent je n’avais trouvé qu’un seul livre dont vous êtes le héros en vide-grenier ce jour là j’en ai trouvé deux sur deux stands différent. Je ne crois pas que avoir déjà fais le retour du vide-grenier où j’ai trouvé le premier livre dont vous êtes le héros que j’avais trouvé. Qu’importe, les choses se font à l’envers mais ce n’est pas grave. Pour information j’ai découverts le jeu de rôle classique avec papiers et dés par un ami et non par la lecture des livres dont vous êtes le héros comme d’autres jeunes de ma génération. Étant rapidement tombé dans la passion du jeu de rôle j’ai longtemps (et bêtement) cru que les livres dont vous êtes le héros n’étaient que des produits de substitutions un peu médiocre. Et lorsque cet été j’ai trouvé mon premier exemplaire en vide-grenier je l’ai dévoré en une journée en me maudissant intérieurement d’avoir été aussi jeune et con. C’est pourquoi le jour de ce vide-grenier j’étais très heureux de mettre la main sur La dernière Invasion, un livre dont vus êtes le héros qui appartient à la collection Histoire et qui nous propose de lire et de vivre une aventure au côté ou contre Guillaume de Normandie en 1066.  Le second c’est Les grottes de Kalte un opus qui appartient à la collection du Loup Solitaire, une aventure épique dans le pur style de a fantasy classique. Et ça tombe bien parce que le premier livre dont je suis le héros que j’ai trouvé sur un vide-grenier précédant appartient aussi à la série du Loup Solitaire. J’ai payé chaque bouquin 1 euro.

Deux éditions plutôt récentes et en très bon état

Deux éditions plutôt récentes et en très bon état

Je vais enfin pouvoir vous présenter les trois petites figurines jouets dragons qui trônent sur mon bureau principal depuis qu’elles sont revenues de ce vide-grenier. Comme pas mal de chineur je craque souvent pour des jouets qui sont vendus moins d’un euro et qui nous rappellent notre enfance. Ou parfois je craque pour des jouets figurines juste parce qu’ils me permettront d’illustrer des parties de jeux de rôle ou simplement décorer mon bureau. J’ai donc trouvé trois petits monstres classiques, deux dragons et un squelette. Les dragons ne sont pas extra, ils sont de petites tailles, l’un d’eux n’a plus ses ailes et ressemble plus à un gros lézard bleu (ce qui fait un monstre très correcte au demeurant) et ils ne sont pas particulièrement bien articulés ce qui ne leur permet pas de prendre des poses trop bad ass. Mais bon, avec leur air grasouillé ils sont plutôt mignons. Et encore une fois, si quelqu’un pouvait me donner des informations sur eux ça m’intéresserai parce que je suis incapable de trouver de quelques jeux / série / BD / univers ils peuvent être issus. Je sais juste que ce ne sont pas les premiers dans le genre que je vois et que donc ils ont dû être vendus à assez grande échelle. Le troisième larron de ce trio draconique est un squelette. Un squelette ou un dragon me direz-vous. Et je répondrais un squelette de dragon. Et celui-ci je le trouve extra ! D’une part parce que son design est clairement cool, son squelette est élancé, dynamique, racé, bref réussi. Les couleurs cohérentes mais surtout ce que j’aime c’est la manière dont il est articulé, surtout au niveau de la tête qui est articlée par une rotule ce qui permet de lui donner des postures très expressives je trouve, surtout que la mâchoire est aussi articulée.

J’ai du mal à en être sûr mais je pense que les trois jouets proviennent de la même gamme, ce qui me fait dire cela c’est qu’ils ont plus ou moins le même gabarit, qu’ils semblent être tous les trois des dragons mais surtout au niveau du dos vous pouvez voir pour le dragon orange que ses ailes tiennent par deux picots où elles sont clipsées. Et ces picots je trouve les mêmes sur le dragon bleu et sur le dragon squelette. Donc une énième fois si quelqu’un à des infos sur cette gamme de jouet je suis curieux et preneur de les connaître. De souvenir j’ai dû payer 1 euro les trois.

Et c’est ainsi que je vais pouvoir ranger le jeu avec mes autres jeux et les livres dans la bibliothèque. Quand aux dragons ils restent là.

J'ai écris que le dragon bleu ressemblait un peu à un lézard, je crois que c'est surtout à un poulet
J'ai écris que le dragon bleu ressemblait un peu à un lézard, je crois que c'est surtout à un poulet

J'ai écris que le dragon bleu ressemblait un peu à un lézard, je crois que c'est surtout à un poulet

Merci et à bientôt

Merci et à bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #achat, #videgrenier, #vide-grenier, #vintage, #jeux vidéo, #PS3, #jeux de rôle, #Littérature, #SF, #jouet

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2016

Ok, j’avoue, difficile de tenir à jour mes achats d’occasion. Et pourtant, je suis pauvre et par conséquent j’achète peu. Mais vous l’aurez sûrement remarqué aussi c’est derniers temps je blogue trop peu ici. En plus mon projet Chiner sa bibliothèque, qui en est à l’épisode #18 me prend du temps en ce qui concerne les retours de vide-grenier.

Qu’importe. Je ne stock consciencieusement sur un bureau et je déroule avec vous et avec plus ou moins de retard ces achats dont le flux constitue une collection et/ou une névrose, à vous de me le dire.

J’opte donc pour le retour jeux vidéo et culture populaire du vide-grenier du 14 juillet mené dans un village du Vaucluse aux heures fraîches du jour, c'est-à-dire un peu avant sept heures du matin. Parce que je suis comme cela parfois, un audacieux qui au lieu de se lever pour marcher au pas préfère se lever pour chiner.

C’est décidé aujourd’hui je fais court. En tout j’essaie c’est promis.

Première petite trouvaille, une figurine jouet Avengers de Thor avec son petit marteau. Je ne sais pas à quelle gamme de jouet appartient cette figurine, mais au vu du socle siglé du A des Avengers elle date de 2014 et ce que je trouve sympa c’est que ce Thor provient de la même gamme ou série que le Hulk déjà trouvé en vide-grenier il y a quelques semaines. Si quelqu’un sait d’où ils sont sortis ça serait sympa de me l’apprendre en commentaire. J’en espérais moins mais je l’ai pris pour 1 euro.

Vide-grenier & culture pop #4 : Figurines, jouets et jeux vidéo

Un peu plus loin je vois des jeux PS2 et inconsciemment je sais que pour le moment je me constitue une petite collection de jeu PS2 mais qu’à terme je me trouverai une console pour y jouer parce que la PS2 c’est la console de Sony que j’ai le moins bien connu. Je repère trois titres, trois couleurs de boîtiers différentes ; bleu, noir, gris.

Le boîtier gris c’est un Platinum et j’entends dans mon crâne ma petite voix intérieure me huer et me siffler ; désolé pour elle mais je m’en fous parce que c’est Resident Evil – Code Veronica X. Et en plus le jeu est nickel avec sa notice. J’ai dis que j’étais passé à côté de la ludothèque de la Playstation 2 c’est vrai, mais Code Veronica pour moi c’est une énorme claque sur Dreamcast. Je me souviens du jour où j’ai lancé le jeu sur l’ultime console de Sega et que j’ai vu les graphismes, des graphismes qui m’ont plongé dans l’ambiance, bref une claque.

Le boîtier noir c’est celui de The Getaway, concurrent londonien de GTA.  J’ai regardé quelques images du jeu et je trouve ça plutôt beau pour l’époque. L’époque pourtant n’est pas si lointaine, le jeu n’a que 14 ans. Mais un minuscule détail sur la jaquette arrière nous rappelle que 14 ans en terme de technologie c’est long et loin ; en petit et en bas de page il est indiqué que Ce jeu a été sur une plate-forme écran large pour mettre en valeur la largeur totale de l’écran du jeu accompagné d’une vignette qui te montre que si tu as un écran 4:3 tu ne profitera pas bien du jeu. Et oui, il y 14 ans nous avions encore des écrans 4:3 ; fiouh que le temps passe vite.

Le boîtier bleu c’est pour un jeu normal. Il s’agit de Enter the Matrix. Ok, ce n’est sûrement pas le jeu de l’année, ni de cette année mais pas non plus le jeu de l’année 2003 date de sa sortie. Que dire, d’une part j’aime beaucoup l’œuvre des Wachowski. C’est une bonne raison de faire entrer ce jeu. Ensuite je suis curieux et ma curiosité a été titillée par une vidéo d’un youtuber dont j’ai oublié le nom qui a réussi à partager sa passion pour ce jeu. Et quand quelqu’un parle avec passion d’une chose sa me donne souvent envie de l’éprouver par moi-même pour comprendre ou pas la source de cette passion.

Les jeux étaient étiquetés à 2 euros pièces, j’ai proposé 5 euros pour les trois, pas temps pour économiser un euro mais plutôt parce que j’avais un billet de cinq et pas de monnaie et le vendeur, un trentenaire soigneux avec ses jeux qui sont tous en très bon état, avec même la petite publicité Infogrames dans Enter the Matrix, a accepté bien volontiers. Je ne pense pas avoir fait l’affaire du siècle, mais je ne pense pas non plus avoir dilapidé mon argent inutilement.

Vide-grenier & culture pop #4 : Figurines, jouets et jeux vidéo

Sur un stand de livre en tout genre j’en repère un en particulier avec les personnages de South Park en couverture. Je le prends, je feuillette, logique, j’explore l’ouvrage pour l’identifier parce que je le connais pas. Il s’agit des scénarios et dialogues complets, plus quelques extraits de storyboard de 5 épisode culte de la série. Enfin de cinq épisodes culte en 1999 parce que depuis il y a eu bien d’autres saisons de la série. Il y a d’autres ouvrages que je prends pour mon projet chiner sa bibliothèque, en tout ça me fait cinq livres dont celui-ci et je demande le prix : 3 euros. Si je ramène à l’unité South Park Scénars et compagnie ! me revient à 60 centimes. J’achète.

C’est ainsi que je termine le retour de vide-grenier du 14 juillet. Je suis fier de moi, j’ai réussi à faire moins de 5000 signes ! En plus je vais pouvoir me faire de la place sur le bureau en rangeant ces acquisitions.

Bien joué moi-même !

Vide-grenier & culture pop #4 : Figurines, jouets et jeux vidéo

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 8 Juin 2016

Chiner c’est couette, c’est se laisser porter par l’indétermination de ce que possédaient les autres avant qu’ils décident de s’en séparer et se faire surprendre par des choses inattendues. Mais depuis que j’ai décidé d’assumer mon penchant pour l’accumulation autour des objets du jeu vidéo dans l’idée floue d’en faire peut-être une collection, à moins que ça ne reste qu’une accumulation sans valeur réelle de collection, je laisse aux experts et philosophes le loisir de débattre sur ce qui fait frontière entre l’accumulateur et le collectionneur, je chine avec un plaisir focalisé.

La règle du jeu c’est aussi le risque de revenir sans rien ; même si ce risque est modéré parce que lorsque le chineur qui c’est levé tôt un samedi matin possède la capacité de se découvrir un intérêt pour tout et n’importe quoi. Ce samedi là je chinais seul, tranquillement, profitant de l’air frais et du ciel bleu comme le promeneur dans la campagne sauf que moi je déambulais dans les allées d’un vide-grenier. La première chose que j’ai acheté c’est Guitar Hero on tour sur DS. Ce n’est pas le jeu qui m’intéressait, mais surtout l’accessoire parce que ce titre n’est jouable qu’avec ce drôle d’instrument qui transforme la DS en une horrible et très peu intuitive guitare électronique. Ce n’est pas un objet rare, ni un objet précieux, mais j’ai toujours été fasciné par la capacité de Nintendo de créer des consoles portables sur lesquelles s’adaptaient des accessoires plus ou moins utiles et abracadabrantesque. Cette étrange fascination me vient de la première Game Boy objet richement doté en accessoire loupes, lumières et autres objets optimisant la vision de l’écran qui n’était pas rétroéclairé. Je me rappelle avoir lu dans un Console Plus ou un Joypad un article qui parlait d’un jeu de pêche sur la Game Boy pour lequel on pouvait à priori adapter un accessoire pour simuler un moulinet et je ne sais plus si c’est dans le même article, je me souviens avoir lu qu’au japon il existait pour la même Game Boy une cartouche munie d’un sonar que l’on pouvait plonger dans l’eau pour repérer les bancs de poissons. Depuis ces temps immémoriaux en chronologie des jeux vidéo, je garde une curiosité pour les accessoires absurdes des consoles portables. D’ailleurs je possède quelque part chez moi une Game Boy Camera, mais surtout un Game Boy Printer (en boîte s’il vous plait) pour imprimer des photos ainsi que quelques recharges de papier autocollant pour aller dans la machine. Je garde cela pour qui sait, un jour réaliser une œuvre d’art à partir de ce support. Et c’est dans cette logique que j’ai acheté cet accessoire Guitar Hero on tour certes en lose, mais avec malgré tout son médiator, payé 1 euro.

Vide-grenier & culture pop #1 : jeux vidéo et livres et jouet

Après quelques négociations échouées pour des objets qui m’intéressaient que moyennement, je me suis décidé à acheter deux jouets figurines. Le premier juste parce que je le trouve cool et parce qu’il me semble en très bon état. C’est Hulk, le gros monstre vert des Avengers. C’est sûrement un des héros Marvel que je préfère, je suis même ce genre de mec qui a aimé les deux premiers films Hulk, donc c’est soit que je n’ai pas de goût en matière de cinéma, soit j’apprécie vraiment le personnage. Il n’est pas immense, en plastique dur et vert, il a les bras qui peuvent bouger et il se tient bien stable sur son socle Avengers, il méritait bien que je dépense 1 euro pour lui. La seconde figurine je ne peux pas vous la présenter par son nom ou son prénom parce que je ne la connais pas, mais j’ai vu sous son socle qu’elle était malheureusement issue des films Arthur et les Minimoys, que je n’ai jamais vu mais que je déteste par principe de dénigrer tout ce que fait Luc Besson. Mais si je l’ai prise c’est pour me servir de figurine quand je fais du jeu de rôle. Avec certains jeux de rôle, les phases de combats sont assez détaillées pour nécessité un plan précis et poser des marqueurs sur le plan pour désigner les joueurs et les ennemis. Hors je trouve que cette figurine fera un très bon ennemi, du genre armure fantôme mangeuse d’âme. Prise elle aussi pour 1 euro parce que je n’ai pas trop négocier avec des enfants.

L'arrière plan Dungeon World n'a pas de lien avec la figurine, c'est seulement un écran du jeu de rôle éponyme

L'arrière plan Dungeon World n'a pas de lien avec la figurine, c'est seulement un écran du jeu de rôle éponyme

Ce jour là j’ai aussi fait un achat bi-classé dans le sens où il mérite sa place sur ce blog parce qu’il s’agit d’objets en lien avec la pop culture autour de laquelle j’essaie d’axer mon blog, mais comme ce sont des livres ils ont aussi leur place sur mon autre blog dans la série d’article Chiner sa bibliothèque. Il s’agit de trois livres de science-fiction des années 50 dans la collection Anticipation des éditions Fleuve Noir. C’est une collection très prolifique qui a profondément marqué les lecteurs évidement mais qui a aussi influencé les auteurs de science-fiction de la seconde moitié du XXème siècle. Peut-être l’ai-je déjà abordé au travers d’anciens articles, critiques de jeu ou de film, sur ce blog, mais j’aime énormément la vision de la science-fiction vieille école. J’aime les romans, mais j’aime aussi les visuels décomplexés, un peu désuets et kitsch qui sont comme des madeleines pour mon imaginaire. Et puis derrière ces couvertures un peu ringardes parfois, il y a de vrais romans qui portent des visions que les auteurs du siècle dernier pouvaient avoir de notre présent. Ces trois romans là je les ai d’abord pris pour leur visuel, parce que ce sont des éditions de 1952 et que j’adore ces illustrations peinte à la main. Mais je prendrais sûrement un jour le temps de les lire.

Vide-grenier & culture pop #1 : jeux vidéo et livres et jouet

Comme j’ai décidé de collecter / collectionner les jeux PSP lorsque je tombe dessus, je prends toujours le temps de regarder l’état des jeux et parfois j’en achète un ou deux ou plus. Et ce jour là je suis content de repérer un petit tas éparpillés de jeux PSP. Le gamin s’était amusé à inverser les jaquettes quand celles-ci étaient réversibles, je ne reconnaissais donc pas tout de suite les jeux. D’ailleurs je me pose une question, ces jaquettes avec une belle illustration à l’intérieur sont-elles faites juste pour le plaisir du jouer quand il ouvre son jeu pour le fourrer dans sa console ou bien sont-elles vraiment pensées pour être réversibles et afficher côté boîtier les belles illustrations quand il s’en trouve ? Bref, je trouve un Crash, content, je l’ouvre et ce n’était pas le bon jeu dedans. Je trouve ensuite Tomb Raider Anniversary dans une édition non platinum, ni essential, chouette, malheureusement là nous plus ce n’était pas le bon jeu. Du coup j’ouvre tous les jeux pour chercher les UMD qui correspondent, mais rien. Nada, je ne sais pas comment le gamin gérer ses jeux, mais moi je ne m’y suis pas retrouvé. Finalement le seul jeu qui était complet, en bon état et qui pouvait me permettre de rentrer chez moi avec un jeu c’était Need for Speed PRO STREET. Pour 2 euros je suis reparti avec. Need for Speed c’est une série que j’ai adoré sur Playstation, j’adorais jouer contre les flics, ça me rappelait Road Rash, puis je m’éclatais à jouer avec les flics, bref c’était ma série de jeu de voiture favorite. Mais j’ai laissé tomber la série après la première Playstation et lorsqu’il m’est arrivé de jouer à certains épisodes du PS3 j’ai été très déçu. Donc là, je ne m’attends à rien avec Need for Speed PRO STREET, au pire il ne peut pas être plus décevant que ceux que j’ai testé sur PS3 et au mieux ça sera une bonne surprise.

Vide-grenier & culture pop #1 : jeux vidéo et livres et jouet

Et c’est ainsi que je clôture cet article chiner autour du jeu vidéo qui relate de manière légèrement romancé les vide-greniers que j’ai écumés le week-end du 4 et 5 juin. Ce ne sont pas les seules trouvailles que j’ai faites, j’ai notamment fait deux bonnes trouvailles dans l’esprit du jeu de rôle, mais je trouve cet article déjà assez long et du coup je me réserve un autre article pour parler de ces trouvailles ainsi que d’un achat jeu de rôle effectué en ligne.

Voir les commentaires

Repost 0