[Critique expresse] Terminator Renaissance - PS3

Publié le 27 Mars 2017

Dernièrement, dans la quête d’un full set PS3, je me suis laissé séduire par la jolie jaquette de Terminator Renaissance. Je suis d’accord avec vous, l’expression « un full set PS3 » est un idiote parce qu’il n’y a en théorie qu’un seul full set même si j’imagine que l’on peut admettre l’idée qu’au sein du full set qui englobe tous les jeux sortis, il soit possible de faire émerger différents full set comme celui des jeux NBA2K (que je poursuis) ou celui des jeux inspirés de films. Bref fin de la digression, je reviens à mon sujet. J’ai acheté Terminator Renaissance en sachant très bien que les jeux adaptés de licence cinéma sont majoritairement des bouses codées sans intérêt ludiques. Mais Terminator Renaissance est un TPS et j’aime les TPS bien mieux que les FPS. Ajoutez à cela que j’ai une tendance naturelle à apprécier les séries B et les séries Z au dessus de leur valeur intrinsèque alors qui sait, il y a des chances que j’apprécie le jeu …

Voilà, je me trouve à l’endroit où je peux écrire cet article après une ou deux heures de jeu dans Terminator Renaissance. Je peux ainsi convoquer mon avis pour dire si oui ou non je vais aimer ce titre. Et sans hésitation j’affirme que je me suis agréablement bien amusé avec ce que le jeu m’adonné à faire. C’est un peu comme avec le film, j’y étais allé en craignant le pire et j’avais trouvé dans ce film plus qu’une honnête série Z.

Terminator Renaissance est graphiquement sommaire. Cela donne au jeu une esthétique rugueuse qui pourrait piquer les yeux des joueurs plus difficiles. Mais gardez à l’esprit que le jeu date de 2009, ce n’est pas hier. Comme d’autres jeux de son époque le level design est très linéaire. L’intérêt de ce titre n’est pas esthétique, il réside dans le fait d’incarner John Connor et de lutter contre des machines. Ni plus, ni moins. Si on a un jour cédé au mythe du Terminator incarné par Arnold Schwarzenegger on ne peut pas être indifférent au plaisir de jouer la résistance contre Skynet dans ce futur ayant succombé à une apocalypse cybernétique.

La modélisation  des personnages est si spartiate qu’elle ne ressemble pas aux acteurs et c’est une bonne chose parce ça permet de prendre de la distance d’avec le film et se plonger dans le jeu. LE jeu pour revenir au cœur du truc c’est d’avancer et détruire les machines. Dans ce que j’ai eu le temps de faire il y a eu des phases à pieds et une en voiture. Dans les deux cas l’essentiel c’est toujours de tirer sur les robots. Le personnage se manie avec une certaine lourdeur qui me rappelle l’impression que j’avais trouvée dans Lost Planet.

Je trouve que l’impression de chaos et d’urgence qui peut y avoir d’une scène de fusillade se trouve renforcé par le fait de manier un personnage un  peu lourdaud. J’ai bien conscience que c’est une vision toute personnelle. Cette lenteur un peu molle du personnage donne tout son sens au système de couverture qui permet d’avancer d’un abri à l’autre dans une glissade ou un plongeon. Et si j’ai trouvé ça intéressant c’est que les machines sont plutôt coriaces. Ou c’est moi qui suis plutôt mauvais … en tout cas on ne peut pas se contenter de se tenir devant elle et de flinguer à tout va.

On progresse avec lenteur et presque de la prudence. Et je me suis senti assez vulnérable dès que j’ai voulu avancer en force, ce qui donne assez bien l’impression de faiblesse de l’humain contre la machine. Cela fait parti des raisons pour lesquelles j’ai aimé jouer à ce titre. Je ne peux pas en parler des heures parce que je n’y ai pas joué des heures, mais je suis content de mon achat et je reviendrais à ce titre avec plaisir.

Je trouve que les photos de Terminator Renaissance rendent mieux que les graphismes en jeu, mais c'est peut-être moi qui me suis trompé.
Je trouve que les photos de Terminator Renaissance rendent mieux que les graphismes en jeu, mais c'est peut-être moi qui me suis trompé.
Je trouve que les photos de Terminator Renaissance rendent mieux que les graphismes en jeu, mais c'est peut-être moi qui me suis trompé.
Je trouve que les photos de Terminator Renaissance rendent mieux que les graphismes en jeu, mais c'est peut-être moi qui me suis trompé.

Je trouve que les photos de Terminator Renaissance rendent mieux que les graphismes en jeu, mais c'est peut-être moi qui me suis trompé.

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Critiques - jeux vidéo, #critique, #jeux vidéo, #PS3

Repost 0
Commenter cet article