Liste des jeux vidéo les plus originaux & singuliers - 100% subjectif -

Publié le 28 Août 2013

A l’origine de cette liste des jeux vidéo originaux et singuliers il y a une rumeur qui sous entend qu’une forme de lassitude guette les joueurs. Cela pose la question de l’originalité des jeux vidéo contemporains. Quel sont les jeux vraiment originaux que ce soit par leur concept, leur gameplay, leurs graphismes ou par leur narration ? Ma culture vidéo ludique étant limitée je ne peux pas écrire cette liste seul. Je fais donc appel à vous, d'autant plus qu'un jeu original et singulier c’est une notion subjective. Donc si vous estimez qu'il manque un titre à cette liste ou si vous n'êtes pas d'accord avec la présence d'un jeu, ou si vous voulez rajouter quelque chose n'hésitez pas à me le signaler voir même à rédiger un petit paragraphe pour expliquer en quoi tel ou tel jeu mérite sa place ici.

[ Pour suggérer un titre à cette liste qui s'allonge vous pouvez laissez un commentaire ou me contacter par Twitter ou par la page Facebook Mémoire de Joueur ]

 

  • Journey parce que sa narration contemplative et son expérience d’un mode coop/multi totalement singulière font de ce jeu une des expériences vidéo ludique les plus puissante de cette génération de console - la critique de Journey -

 

  • Flower parce qu’on y incarne le vent même si en terme de gameplay Flower n’est qu’un FPS pacifiste doublé d'un jeu de course sans véhicules. Jouer le vent et réveiller les fleurs c'est quand même original un point c'est tout - une chronique florale de Flowers -

 

  • Mirror Edge pour son concept qui repose sur le déplacement, pur FTP de déplacement avec un design épuré et un gameplay qui arrive à être intuitif, une expérience que de nombreux joueurs devrez faire

 

  • El Shaddai ascension of the metatron pour sa direction artistique qui rend un constant hommage à la peinture abstraite et pour sa réinterprétation scénaristique très personne de la sainte bible - une critique qui aime El Shaddai -

 

  • Shadow of the Colossus parce que Shadow of Colossus est une des expériences vidéo ludiques les plus frontales et les plus radicales à laquelle j’ai pu jouer; un jeu bercé d'une mélancolie implacable et d'une aridité scénaristique qui offre pourtant une puissant tsunami émotionnel au joueur

 

  • Ecco the Dolphin parce que jouer un dauphin dans un jeu animé par l’esprit flower power ça n’a pas de prix ; les trois volets avec leur action et leur univers déroutant sont des réussites étonnantes ; la version Dreamcast allant peut être le plus loin dans l'étrangeté

 

  • Bushido Blade parce que c’est le premier jeu de combat au sabre réaliste et mortel ; oser le réalisme dans un jeu de combat à l'arme blanche c'était audacieux et si la réalisation technique de la PS One est à la dérive, le jeu conserve un charme étonnant et un défi constant. Je trouve étonnant qu'il n'y ai pas eu de suite

 

  • Where is my heart ? parce que sa proposition de jeu à travers une représentation fragmentée et non linéaire du level design est unique et aussi parce qu’il impossible d’expliquer ou de d’écrire le jeu clairement

 

  • MadWolrd pour son esthétique de roman graphique à l’humour aussi noir, acide et grinçant ; cette proposition de discours autour de l'ultra violence possède une patine unique que je jalouse n'étant pas joueur de Wii

 

  • Okami et je ne vous ferais pas l’affront de dire en quoi Okami est un jeu original, beau, poétique, innovant et singulier

 

  • Def Jam Fight for NY encore un jeu de baston qui se démarque de la tradition en proposant un gameplay différent, un univers riche et une bande son hip-hop frôlant l’excellence; un classique du jeu vidéo trop sous estimé à mon sens

 

  • Phoenix Wright parce que si l’on vous avez dit que vous alliez vous amuser en jouant un avocat du barreau vous ne l’auriez pas cru

 

  • Gyromites parce que depuis la naissance du jeu vidéo on n’a pas eu souvent l’occasion de jouer avec un robot comme partenaire ; j'ai espoir d'un Dead or Alive vendu avec une poupée gonflable siliconée à brancher sur la console

 

  • Oddworld : L'Odyssée d'Abe parce que Abe est un anti héros extraterrestre au charisme redoutable qui se lance dans une aventure déroutante dans un univers politico-comique

 

  • Jumping Flash parce qu’incarner un lapin robot capable de faire des sauts vertigineux dans un jeu de plateforme en 3D vu à la première personne sur la première Playstation, c’est une chose rare

 

  • Vib Ribbon un jeu de rythme avec une esthétique qui me fait penser à une version sous acide de la Linéa - je vous laisse avec une petite vidéo pour mesurer la singularité de ce jeu -

 

 

  • Rez parce qu’il est LE rail shooter en 3D musical hypnotique, singulier et technoïde le plus radical et le plus abouti de tous les temps

 

  • Child of Eden parce qu’il est le descendant directe de Rez, moins radical que son ancêtre mais en parfaite osmose avec la reconnaissance de mouvement de Kineck par contre la version PS3 est à chier

 

  • Trauma Center parce que jouer les chirurgiens avec un stylet sur l’écran tactile de sa DS c’est, en terme de jeu vidéo, très original

 

  • La série des jeux Quantic Dream avec The Nomad Soul, Fahrenheit et Heavy Rain pour la richesse des univers proposés qui reposent sur une certaine conception de la densité scénaristique et sur des tentative de complexité narrative. Mais aussi pour la bande son miraculeuse de The Nomad Soul

 

  • Incredible Crisis qui met le joueur en prise avec la journée la plus pourrie de sa vie, journée à laquelle il faut survivre pour assister à l’anniversaire de sa grand-mère : VDM

 

 

  • Dragon's Lair parce que c'était un des premiers jeu à oser le dessin animé interactif ; un jeu aussi étonnant qu’injouable

 

  • The Last Express qui a la particularité de se dérouler en temps réel et l'audace de très bien gérer ce point puisque tous les PNJ suivent leurs petites vies devant le joueur qui doit se débrouiller avec ça

 

  • In Memoriam parce que c’est certainement le seul jeu de rôle que le jeu vidéo à réussi à proposer ; lisez l’article d’Eraziel pour en percevoir l’enjeu

 

  • Shadow Of Memories qui invite le joueur à voyager dans le temps pour éviter sa propre mort

 

  • L’ensemble de la production de la 3DO qui fut une magnifique expérience de sodomie pied-poing vidéo ludique

 

  • La Zoubida: Les aventures Moktar un jeu mémorable car c'est la première fois et heureusement la dernière qu'on pouvait incarner Lagaf’

   

  • Minecraft  tient une place de choix au rang de ces productions originales et singulières. C'est surtout la manière dont les joueurs s'approprient ce jeu protéiforme qui fait de Minecraft un jeu original

 

  • Shenmue est-il original ? Je veux dire l'est-il plus qu'il n'est culte ? Je n'arrive pas à me décider ... D'un côté je fantasmais sur le fait de pouvoir jouer au jeu de la vie et quand j'ai mis Shenmue dans ma Dreamcast ça avait un peu ce goût là, ce qui à l'époque était original. Depuis ce temps est-ce que Shenmue a gardé sa singularité ou est-il devenu un Yakuza-like ? un Sleeping Dog-like ?

 

  • Nights comme l'une des propositions de jeu de plateforme les plus envolée de l'histoire des jeux vidéo

 

  • Tokyo Jungle parce que indubitablement un jeu survivaliste animalier dans lequel on peut jouer un lapin, un canard ou un biche est un jeu original. Et pour le pratiquer moi même je peux vous dire que c'est très singulier de jouer un herbivore - Darwin à permit à mon article de survivre #SachezLe -

 

 

  • Killer 7 pourrait être à lui seul ce que le jeu vidéo a produit de plus original et réussi ; un scénario halluciné autour d’un tueur aux sept personnalités, une forte influence du comic book et du cinéma, une narration radicale et une esthétique délicieuse. Killer 7 est LE chef-d’œuvre de la Game Cube et une des perles du jeu vidéo

 

  • No More Heroes : Heroes' Paradise parce qu’il est déluré et délirant, exigeant et fun à la fois. Un ovni hyper référencé sorti de la tête de Suda 51. A faire et à refaire si possible avec une manette à détection de mouvement pour une immersion plus grande dans le WTF de ce titre - en bon geek que je ne suis pas j'ai joué à ce jeu -

 

  • Muscle March le jeu le plus gay-friendly de ces dernières années. Un jeu véritablement excentrique et irrévérencieux, totalement iconoclaste et totalement fun. Un concentré de ce que l’esprit nippon débridé peut produire

 

  • God Hand et ses graphismes ratés qui cache un beat’em up parodique jubilatoire mais surtout God Hand parce qu’il permet au joueur de créer un gameplay sur mesure en dotant son héro des coups qu’il veut

 

  • Viewtiful Joe  ; beau, fun, hyper jouable, un univers parodique et hilarant avec un gameplay précis et innovant ; là encore un perle du jeu vidéo - je n’ai pas dis comme on en fait plus -

 

  • Chô Aniki dans la veine des shoot’em up parodiques avec des ennemis absurdes, un humour graveleux et un esprit gay-friendly très très prononcé et aussi pour le plaisir de mettre la jaquette de la version PS2 en illustration

cho-aniki-ps2.jpg

 

  • The Last Guy qui s’offre le luxe de singer Pac Man et Snake pour nous en proposer une relecture zombiesque possédant un fort risque d’addiction ; ou comment pondre un jeu original en copiant des ultras classiques du jeu vidéo

 

  • Craxy Taxi ; son concept est simple et accrocheur, son esthétique est pop, sa musique est parfaite et jouer à Craxy Taxi est un truc unique

 

  • Datura expérience limite, je veux dire limite réussie. Datura a voulu donner au Playstation move un titre sombre et mature, immersif et révolutionnaire ; au final un titre original, frustrant et court, bref un vrai OVNI vidéo ludique

 

  • The Unfinished Swan et son level design qui ne se dévoile que si vous l’arrosez de d’encre ; une expérience poétique certaine

 

  • FEZ parce que c’est une mine de créativité, un gameplay innovant, un esprit très ouvert et un jeu à vous faire regretter de ne pas posséder de Xbox360

 

  • Expérience 112 parce que ce jeu propose une forme de gameplay indirect , on interagit avec l’héroïne que via des interfaces in game

 

  • Beyond good & Evil pour son ambiance si particulière qui porte la marque de ses grands jeux d'aventure qui respirent le merveilleux et la simplicité

 

  • Limbo fait office d’illustre ancêtre du jeu indépendant. C’est une sorte de pionnier ayant ouvert une voie empruntée depuis par mille suivants. Limbo est aussi un des premiers titres à faire reposer sa force uniquement sur une humeur : la mélancolie. Si Baudelaire avait pu créer des jeux vidéo, il aurait fait Limbo. Le jeu est beau mais noir, la nature y est toujours hostile et le héros qui erre sans but est réellement seul contre tous. Limbo est donc le seul jeu totalement romantique ; c’est cela son originalité, le reste n’est que pure littérature.

 

  • Portal: FPS original par son aspect non militaire ; pas de combat, pas de plate-forme. Un puzzle game qui demande de faire travailler ses méninges. Un gameplay très simple mais pas simpliste. L'humour cynique du jeu est imparable. La bande-son renforce l'immersion. La qualité des tests renforce la replay value puisqu'on peut s'amuser à faire des records etc. La difficulté est pile comme il faut. Impossible de ragequit ce jeu.

 

  • Portal 2: Histoire mieux développée, un vrai jeu alors que Portal tenait plutôt du concept game. Nouveaux mécanismes, des tests bien plus difficiles. Un background bien plus mystérieux. Un poil redondant mais le temps passe vite. Comme le premier, le jeu est à faire en VOSTFR .

- merci à Majin d'avoir fourni ces quelques lumières sur les Portal -

  • Au premier regard Lollipop Chainsaw est un simple beat’em all aussi court que son l’héroïne est sexy et racoleuse. Mais il cache un scénario savoureux, l’histoire étonnante d’une amourette tour à tour chaste, romantique et impertinente ce qui donne au jeu un cachet unique. C’est aussi l’anti No More Heroes et ce statut « d’antidote » fait de Lollipop Chainsaw un titre d’autant plus singulier. - mais non je ne suis pas amoureux de Juliet ! - 

La jaquette de Toilet Kid avec un dieu détenant une merde dans chaque main donne une bonne idée de ce que peut être ce jeu

La jaquette de Toilet Kid avec un dieu détenant une merde dans chaque main donne une bonne idée de ce que peut être ce jeu

  • Toilet Kid, avec ce titre shoot them up scatologique sorti sur PC Engine en 1992 pose le décor. En lui-même le jeu n’est pas original, c’est un shoot’em up à scrolling vertical des plus classiques. Mais le thème pipi caca du jeu lui confère son originalité. Se faire attaquer par des culs qui nous pètent dessus ou des phallus libérant sur nous la fameuse dernière goutte de pisse c’est assez rare dans le jeu vidéo, en même temps on comprend pourquoi …

 

  • Dans la lignée des jeux PC Engine aux tendances scatologiques, il faut citer Kato & Ken un jeu de plate-forme qui lui non plus n’a rien d’original dans son gameplay, mais qui possède une ambiance très pipi caca. Kato & Ken sont détectives - mais ils ressemblent à des politiciens avec leur costumes guindés -, on joue l’un ou l’autre et durant les niveaux on croisera régulièrement le second compère entrain de pisser sur un mur ou de chier dans les bois ; les oiseaux lâcheront sur nous des fientes grosses comme des bouses et le pouvoir spécial des personnages est le gros pet. Bref un jeu dont l’originalité mise tout sur le scato.  

 

  • Space Channel 5 ou comment Ulala - prononcez Ouh la la - journaliste de l’espace par sur une station spatiale couvrir une prise d’otages provoquée des aliens danseurs et va transformer en danseuse sauveuse de l’humanité. Un gameplay simple, une réalisation honnête, une ambiance rétro disco futuriste et un esprit tendrement déjanté qui ira jusqu’à convoquer Michel Jackson ; un indémodable.

Je ne me lasse pas de l'ambiance sonore de Space Channel 5

  • On dit souvent que l’époque de la Super Nintendo était un âge d’or pour le jeu vidéo. Le RPG Live a Live sorti en 1994 en est une des preuves. L’originalité de ce jeu tient avant tout à son scénario. Des années avant le Cloud Atlas des Wachowski, Live a Live proposait au joueur sept histoires distinctes se déroulant dans sept époques différentes mais reliées entre elles par quelque chose. Chaque époque avait son héraut, son scénario, ses audaces de narrations et ses spécificités de game play ; l’homme préhistorique peut repérer les bêtes hostiles, l’adolescent d’un futur proche lire dans les pensées, etc. Difficile de passer à côté de l’originalité de ce jeu et de son scénario qui réservait un final épique. C’est une des expériences narratives les plus dingues et les plus réussies du jeux vidéo.

 

  • « Le roi de tout le cosmos est pris d’un accès de folie, et il casse toutes les étoiles du ciel. Une fois redevenu lucide, il découvre son erreur et pour réparer les dégâts, il décide d'envoyer son fils sur terre pour y ramasser le plus de choses possible sur des boules, nommées Katamari. Le roi n'aura plus qu'à transformer les Katamari en étoiles. » Avec un pitch pareil Katamari Damacy ne pouvait pas échapper à cette liste des jeux les plus singuliers. Jouer à amasser le plus de bordel possible pour former la plus grosse boule de bric et de broc imaginable c’est sûrement une des propositions les plus absurdes du jeu vidéo. Mais Katamari Damacy est aussi un des jeux reposant sur une idée débile le plus abouti.

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #liste, #jeux vidéo, #video games, #Projet participatif, #polémique, #Culture

Repost 0
Commenter cet article

sffssf 17/04/2015 12:03

Binding of isaac devrit y etre

sffssf 17/04/2015 12:03

Binding of isaac devrit y etre

SeulementJules 01/11/2014 18:30

J'aurais peut-être rajouté "Brothers: a tale of two sons"...

Mémoire de joueur 01/11/2014 19:56

La liste est ouverte, d'ailleurs j'ai une liste de jeux à rajouter ; et si tu veux me faire un petit paragraphe sur Brothers (que je n'ai pas trop aimé j'avoue), je serai ravi de rallonger cette liste ouverte

Vilcha 09/04/2014 07:05

Salut,
Pour être franc, je n’ai pas eu le temps de lire l’intégralité de l’article. Le peu que j’ai lu sur Flower a suffi pour attiser ma curiosité. Comme je ne connais pas très bien cette œuvre vidéoludique, j’ai fait des recherches et pour moi, c’est un des jeux les plus originaux que je connaisse.

Mémoire de joueur 09/04/2014 10:57

Un jour il faudra que je prenne la peine de finir Flower et d'en parler en long et en large parce que sous sa forme minimaliste il y à beaucoup à dire. C'est un jeu remarquable même si ce n'est pas le plus audacieux des jeux originaux.
Après tes recherches quel est le jeu le plus original ?

Liryc-Sama 28/05/2013 22:21

Pas de Lollipop Chainsaw? Sans doute trop "similaire" à No More Heroes que j'ai une envie folle de me faire depuis 24h! IL ME LE FAUT. Liste très intéressante sinon.

Liryc-Sama 28/05/2013 22:43

Oui je sais :D Et puis pour ceux qui veulent jazzer (ha ha), j'ai l'adresse d'un piano-bar sympa, ça les calmera ;)

Mémoire de joueur 28/05/2013 22:39

Je précise que la liste n'est pas finie ;)
Lollipop Chainsaw est à la fois proche de No More Heroes et en même temps c'est son parfait négatif. J'ai commencé cette liste avant de faire Lollipop et maintenant que je l'ai fais et que j'ai dégusté son scénario sublime de série B il me semble que ce jeu à sa place dans la liste même si ça en fera jaser certain. Je m'en vais le rajouter. Merci